Tutta la vita davanti


Tutta la vita davanti

réalisation Paolo Virzì ( 2008 )
durée 117 min

Histoire : Marta, 25 ans, a passé sa thèse sur Martin Heidegger et postule pour plusieurs postes de chercheur dans une université et d’autres emploi dans le privé. Après une série d’échecs elle rencontre dans le métro, une petite fille qui lui donne une annonce papier pour du « baby sitting » . Suite à ce nouveau travail elle se retrouve également dans une entreprise de télémarketing pour vendre des robots de cuisine. Déterminée, Marta est remarqué par la responsable des téléphonistes, Daniela, qui cherche tout les moyens pour motiver ses vendeuses. Toutefois, un syndicaliste cherche à faire la lumière sur la situation précaire de ces travailleurs et travailleuses.

note: 4 / 10

Généralement, je ne parle pas des films qui m’ont déçu. Je vais faire une exception et retourner le propos corrosif du réalisateur comme un boomerang en pleine face.

Le scénario de Paolo Virzi et Francesco Bruni est riche, trop riche. 117 minutes c’est long quand on est saoulé par un flot rapide de parole, ennuyé de répétitions et précisions inutiles, redondantes. Cette tragi-comédie vire au crime psychotique quand Daniela, l’amie du patron, pète les plombs et le tue froidement dans son bureau avec une jolie marre de sang tout rouge sur un tapis blanc. Virzi applique les recettes des séries TV « romantique » que regarde ces jeunes téléphonistes. Il a raison pour l’audience semble t’il quand on voit les critiques italiennes et l’opinion du public assez positive sur Imdb. Double non triple déception et amertume.

Si vous aimez le cinéma engagé à la Nanni Moretti et les series TV roses vous devriez plutôt apprécié cette comédie dramatique. Si vous préférez voir un bon documentaire sérieux sur un thème de société ou une comédie divertissante qui fait sourire et pas un mélange prétentieux alors passez votre chemin ou à la limite téléchargez le gratuitement ! Depuis 2003, que se passe t’il donc ? Je ne sais pas à part que Virzi est devenu producteur et qu’il essaye d’autre genre comme sa comédie historique plutôt moyenne sur Napoléon malgré la présence d’Auteuil. Dommage le début du film commençait très bien comme la filmographie de ce jeune réalisateur italien.

Un commentaire sur “Tutta la vita davanti

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s