Le rose del deserto


le rose del desertoLe Rose del deserto (2006)  IMDb
Real. Mario Monicelli

Scénaristes: Suso Cecchi d’Amico, Mario Tobino …

Michele Placido – prêtre Simeone
Alessandro Haber – commandant Stefano Strucchi
Giorgio Pasotti – lieutenant Marcello Salvi

Synopsis: Une section sanitaire de l’armée italienne s’installe pendant l’été 1940 à Sorman, une oasis perdue dans le désert de Libye. La guerre paraît là-bas bien lointaine et le commandant passe son temps à écrire des lettres d’amour passionnées à sa jeune épouse. Dans le camp, les soldats s’ennuient jusqu’à ce qu’un prêtre italien qui vit sur place n’entraîne les militaires dans une action de secours à la population locale qui a grand besoin d’assistance médicale. Le bruit se répand très vite : la capacité et la disponibilité des soldats semblent transformer l’expédition militaire en mission humanitaire. Mais la situation de la guerre évolue brusquement. La marche victorieuse des troupes du Général Graziani vers l’Egypte est stoppée par les Anglais et se transforme en fuite précipitée.

note: 6 /10

A 90 ans, Mario Monicelli nous livre un film étonnant issu d’une nouvelle de Mario Tobino que j’ai trouvé assez désabusé. Avec ironie, il aborde plusieurs thèmes essentiels. Il éfleure, survole mais il donne à réflechir en justaxposant tout une série de scenes qui semblent à première vue sans rapport direct à part le contexte d’une guerre.  L’exercice est délicat mais un lien logique existe pourtant même s’il est ténu. A chacun de le trouver suivant ses expérience de vie et sa propre réflexion. Ce film anti-conformiste nous montre l’absurdité de la guerre voir de ces vies humaine avec ses croyances et  conventions sociales qui les emprisonent et meurtrient.

Sous cet aspect d’initier ou de provoquer une réflexion sur le sens de la vie et des comportements humains en situation tendue le film est réussi. Comme comédie, je dirait que c’est à demi-réussi Les acteurs ne sont pas de premier plan mais ils livrent dans l’ensemble une bonne prestation. Je pense que pour un jeune réalisateur ou scénariste ce genre de film avec ses erreurs est plus formateur sur ce qu’il faut faire et éviter de faire. C’est comme un croquis avec une première couche de peinture. Une œuvre inachevée et un peu maladroite mais intéressante à étudier. Le film parfaitement réussi  lui est magique et ne montre pas aussi bien les ficelles et techniques.

Bande Annonce en italien (VO)

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s