Bello, onesto, emigrato Australia sposerebbe compaesana illibata


sordi 1971 Bello onesto emigratoBello, onesto, emigrato Australia sposerebbe compaesana illibata ( 1971)  IMDb

Realisateur: Luigi Zampa

Scenaristes : Rodolfo Sonego et Luigi Zampa

Acteurs: Alberto Sordi, Claudia Cardinale et Riccardo Garrone

Synopsis : Amedeo Battipaglia (Sordi), immigrant italien, travaille depuis 20 ans en Australie comme technicien téléphone le long d’une ligne de chemin de fer.  Il commence à sentir le poids de l’âge et la solitude. Il décide de se marier avec une italienne car les australiennes sont trop émancipées pour son goût et fait appel aux services d’un pretre qui fait office d’agence matriomoniale en mettant en rapport ces immigrés italiens avec des italiennes désirant s’expatrier en Australie pour trouver un mari. Malheureusement la photo de lui avec son ami, qu’il envoi dans ses lettres, provoque à chaque fois le refus. La correspondante prefère son ami. Le prêtre lui suggère de changer de photo et son ami change la flèche qui indiquait Amadeo pour lui-même. Finalement il tombe sur une photo de Carmela (Cardinale) qui parait être une paysanne sérieuse mais qui s’avère en réalité une prostituée qui veut fuir son proxenete et pays pour profiter de sa liberté.

Note: 8 /10

Le titre est assez typique d’une annonce  de rencontre « beau, honnête, émigré Australie épouserait compatriote célibataire« . Et comme dans ce genre d’échanges les gens mentent plus ou moins par omission voir davantage. Cette comédie montre les découvertes successives que fait Carmela sur son pays d’accueil et son hôte. Entre l’annonce et la courte correspondance, elle a imaginé des choses qui ne correspondent pas beaucoup à  la réalité. Ces désillusions successives font sourire. Amedeo va aussi avoir ses surprises bonnes (jolie) et moins bonnes comme le métier de sa future épouse.

Tres bonne interprétation de Sordi, un peu trop appuyé parfois comme à son habitude. Son ami italo-australien sorte de Don Juan  est assez bien interprété par Riccardo Garrone. Claudia Cardinale s’en sort bien dans son personnage. Jolie et expressive mais pas avec un large registre d’expression et ses subtilités. Cette tragicomédie, tourné en Australie avec de vraies immigrés italiens, montre la nostalgie du pays d’origine et des souvenirs qui ne correspondent plus vraiment avec la réalité moderne, en particulier avec l’émancipation des femmes italiennes. Ca nous montre une double solitude :  celle de l’immigré sans sa patrie ni sa culture et celle du célibataire sans femme ni enfants.

Disponible en DVD en Italie et VO téléchargeable sur bittorent et emule.

Alberto Sordi & « La casa dell’emigrante »

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s