I Vitelloni


Fellini 1953 Les InutilesI Vitelloni (1953) IMDb
VF : Les inutiles

Réalisateur : Fellini

Acteurs :
Franco Interlenghi … Moraldo Rubini
Alberto Sordi … Alberto
Franco Fabrizi … Fausto Moretti
Leopoldo Trieste … Leopoldo Vannucci

Synopsis : A la fin de l’été, dans les rues désertées d’une station balnéaire du littoral romagnol (Rimini), cinq amis d’une trentaine d’années, surnommés « les Vitelloni », se promènent oisivement. Sans travail, sans projet sérieux, ils rêvent, fuient les responsabilités et se laissent bercer par le temps. Leur leader s’appelle Fausto et a séduit Sandra, la soeur de son ami Moraldo.  Apres le mariage il a des difficultés à assumer ses responsabilités d’époux, voir de père.

Note: 9 /10

A l’occasion de l’événement « Tutto Fellini ! » à la cinémathèque française, rétrospective intégrale du 21 octobre au 20 décembre 2009 à Paris, je vous parle de ce classique italien. Je ne suis pas un fan inconditionnel de Fellini et j’évite de parler de films et réalisateurs qui sont déjà abondamment présentés (en français). Je préfère parler des perles moins connues que je découvre et qui méritent un coup de projecteur. Avec un article par semaine sur la comédie italienne , je suis obligé d’élargir un peu. Parmi les films de Fellini, c’est un de mes préférés. Il n’est pas toujours apprécié à sa « juste » valeur par des critiques intello plus con que leurs pieds ou des amateurs « éclairés » qui les singent et répettent leur anneries. 😆 J’en rigole mais parfois ca m’agace quand c’est une voix écoutée qui fait référence.

Le terme vitelloni est une expression qui était utilisée après guerre pour désigner les jeunes sans emploi qui passaient leurs journées au bar. Le titre de la version française traduit de façon plus méchante cette expression italienne. Vitello signifie veau, le petit du taureau et la vocale « oni » indique qu’il est assez gros et costaud. Bref un veau robuste mais pas encore un taureau. Les critiques françaises à l’image de ce titre interpretent souvent (celle que j’ai lu) d’une manière particulière ce film ou d’autres comédies italiennes. Tant pis pour eux mais ils ont pas l’impression d’en faire une interpretation franco-française.

Le rythme du film est parfois un peu déconcertant mais même si c’était involontaire ça fait écho à l’amateurisme et au vagabondage de ses personnages oisifs. Ce récit décousu n’est pas génant aussi avec un contenu si riche et pertinent. A noter que le scénario est issu d’une histoire de Ennio Flaiano. Les thèmes abordés dans le film sont assez variés comme le profil de ces 5 amis autant par leur caractère que par leur objectif de carrière. On peut identifier le chef et séducteur avec Fausto, le timide solitaire avec Moraldo, l’apprenti écrivain avec Leopoldo. Fellini nous livre presque un témoignage documentaire de la difficulté de cette jeunesse de s’affranchir de la post-adolescence pour rentrer dans le monde adulte avec ses avantages (financiers) mais aussi ses inconvénients (plus autant de temps pour les loisirs et les amis). Il y a aussi une révolte contre la morale et les conventions sociales de la bourgeoisie catholique italienne qui est incarné à divers degrés par les parents et autres personnages comme la jeune épouse Sandra. Cette richesse de thèmes et d’acteurs fait tout le charme de cette comédie dramatique de l’après guerre. Ce qui est interessant aussi c’est de voir le jeu du jeune acteur Sordi et des thèmes felliniens déjà présent mais moins omniprésent que par la suite et qui parfois me fatiguent dans des drames comme 8 1/2. Ici c’est plus en demi-teinte, plus digeste.

Extrait VO de 9 min.

Si vous appreciez l’acteur Franco Fabrizi, c’est probablement un de ses meilleurs rôle. On retrouve l’acteur Leopoldo Trieste qui un an auparavant avait le rôle du jeune marié dans Lo sceicco bianco de Fellini. Alberto Sordi apporte la touche comique avec la fameuse scène ou il se moque et provoque des ouvriers agricoles.

Vous trouverez ce film en VO aussi bien en téléchargement que sur DVD avec des sous-titres français (version criterion).

Un commentaire sur “I Vitelloni

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s