L’Italia di Alberto Sordi


L Italia di Alberto SordiAujourd’hui je vous parle exceptionnellement d’un livre italien sur le cinéma italien écrit par un jeune critique vénitien Alessandro Ticozzi. Je l’ai « rencontré » sur Facebook et une amitié immédiate s’est noué autour de notre passion commune de la comédie italienne et de ses célebres acteurs comme Alberto Sordi, Totò, Nino Manfredi, Vittorio Gassman ou Ugo Tognazzi. Il est assez intarissable et il m’écrivait de longs texte sur le chat de Facebook. Nous échangions en italien nos impressions sur les films, acteurs et réalisateurs italiens. Nous avons des avis assez souvent semblables. Il a sans doute vu autant de comédies italiennes que moi mais pas toujours les mêmes et à nous deux nous sommes une véritable encyclopedie vivante de la comédie italienne au cinéma. De plus il a eu la chance d’interviewer Mario Monicelli, le fils de Ugo Tognazzi, l’épouse de Nino Manfredi, Franca Valeri et d’autres acteurs, scénaristes et réalisateurs italiens.

Est ce que je vais rester impartial dans ma critique de son ouvrage ? Vous avez raison de vous posez la question. Non probablement pas d’autant plus qu’il y a eu dans le passé en Italie des critiques assez négatives de ces comédies appelées péjorativement commedia all’italiana. Une expression que j’évite personnellement d’utiliser et qui irritait à l’époque Dino Risi. Un retour d’estime s’est produit dans la critique italienne avec entre autres choses le succès a l’étranger. Reste que sur les forums italiens de cinéma que j’ai fréquenté,  les jeunes italiens ne connaissent pas toujours tres bien la comédie italienne de l’age d’or (1950-1980) et sans parler des italiens expatriés ou d’origine italienne à l’étranger. Bref son livre participe à faire découvrir ces trésors parfois oubliés et souvent cachés par les blockbusters US traduit en italien en Italie. Il devrait recevoir une subvention de l’institut culturel italien et être traduit en français et en anglais pour l’international.

Son optique dans ce livre est celle d’étudier l’histoire de l’Italie à travers la riche filmographie d’Alberto Sordi. Ce projet a sans doute germé avec la série TV présentée par Alberto Sordi, Storia di un italiano (1980) que cite Alessandro. Ce livre au format de poche n’a malheureusement pas de photos. En contre partie son prix est très raisonnable (15 euro).  Il est édité aux éditions Fermenti que je remercie avec Alessandro pour me l’avoir gracieusement offert.

Comme ancien lycéen français, ma connaissance initiale de l’histoire de l’Italie était assez réduite. Je l’ai complété  justement à travers ces comédies et mes recherches personnelles sur l’internet. Ce n’est pas le principal intérêt de la comédie italienne mais ça fait partie du tableau et cette approche demeure très intéressante. Je sens à travers cette approche et le style d’écriture une volonté de réhabiliter la comédie italienne que je partage tout en opérant différemment sur ce site et sur le choix de ces comédies. Il privilégie l’histoire raconté dans ces comédies alors que je focalise davantage sur l’humour, la psychologie des personnages, le jeu et la sinergie des acteurs.

Dans sa filmographie partielle de Sordi p.110 avec 40 films cités sur un total de 150 il manque plusieurs bonnes ou tres bonnes comédies avec Sordi comme Lo scocciatore, Bravissimo, Guardia, guardia scelta, brigadiere e maresciallo, Il Vedovo, Venezia la luna e tu, Il moralista, CrimenIl disco volante, I complessi, Riusciranno i nostri eroi a ritrovare l’amico misteriosamente scomparso in Africa?, La più bella serata della mia vita, I nuovi mostri ! Certaines sont évoqués dans le livre comme I nuovi mostri et d’autre non. Vous pouvez oublier toutes les comédies réalisés par Sordi lui-même excepté Polvere di stelle qui est cité avec sans doute Finché c’è guerra c’è speranza (1974). Il tassinaro a un interet documentaire avec la presence de Fellini et Andreotti, l’ex-président italien « mafieux » du conseil des ministres dont j’ai parlé avec Il Divo, film que cite également Alessandro. Je parlerai des bonnes comédies avec Sordi qu’il a oublié, pas vu ou qui n’étaient pas pertinente avec son approche historique. Vu son jeune âge, 25 ans, nous pouvons lui pardonner ces oublis ou lacunes et lui souhaiter d’être plus complet pour ses prochains ouvrages.

Alors si vous voulez evitez de passer pour un total ignorant à propos de la comédie italienne, de l’histoire de l’Italie ou avoir un rapide tour d’horizon de la filmographie de Sordi (avec plusieurs lacunes assez ennuyantes pour un fan de Sordi comme je le suis), ce livre apporte un certain interet. Pour appronfondir davantage ces sujets, chaque citation a une note avec les références nécessaires et vous trouverez une riche bibliographie italienne (18 ouvrages) sur le cinema italien, la commedia all’italiana et Alberto Sordi.

Et continuez de consulter ce site pour visionner des  extraits vidéo (en VO) pour notre plaisir personnel que ne peut offrir un livre.

10 commentaires sur “L’Italia di Alberto Sordi

  1. je vous découvre ce jour : superbe travail !
    alien né chez moi et zou ! ( j’arrive là par une histoire de troll à laquelle vous aviez très bien répondu )
    à souvent !( Paul de Montréal – février 2nd, 2009 at 8:28 CST )

  2. Malheureux ! il ne faut pas les nommer ça les attire. 😉

    Merci pour les compliments et avoir ajouté le lien de mon site sur votre blog cinéma qui propose des extraits de comédies italiennes comme Pane e cioccolata avec Nino Manfredi.

  3. Bonjour,
    Je vous découvre par l’intermédiaire de Cactus à qui j’avais refilé mon lien sur Pane e cioccolata, avec un extrait plus percutant, je trouve.
    J’ai retrouvé ce film extraordinaire que j’avais vu à l’époque et qui était resté si présent dans ma mémoire, il a fallu chercher longtemps pour en trouver une V.O. mais avec sous-titres anglais.
    C’est étrange que ce film ait disparu, on a même chercher dans des vidéo-clubs mais rien ! Trop politisé, trop critique, sans doute ! Et toujours d’actualité !
    Je m’intéresse beaucoup au cinéma italien, peu de films ces dernières années ont passé les frontières, donc, je ne connais pas la production actuelle.
    J’aimerais retrouver un film italien très original et pas récent sur un concepteur de dessins animés qui se transforme peu à peu en dessins animés, il y avait aussi dans ce film une femme dont le métier était d’assouvir les fantasmes des gens, mais j’ai complètement oublié le titre. Pourriez-vous m’aider ?
    Il va de soi que je reviendrai ici éplucher vos colonnes !

  4. Bonjour,
    Pane e cioccolata est un classique assez connu mais j’en parlerai sur ce site car il traite d’un thème sur l’expatriation, ou l’immigration selon, qui me concerne. Il existe en DVD et je pense qu’il doit y a voir sans doute une edition francaise avec la piste originale et des sous-titres en français. Je vous suggere de vous mettre à l’italien qui est une langue latine comme le français.
    Pour votre film italien, votre résumé ne me dit rien, désolé.

  5. Merci Paul,
    Je connais l’italien et le parle , c’est d’ailleurs dans cette langue que j’ai vu le film sans sous-titres, la seconde fois ! Le DVD n’existe à ma connaissance qu’en version italienne, sous-titres anglais, pas de sous-titres en français d’après mes recherches !
    Je continue mes recherches pour ce 2e film qui m’avait marquée mais qui étant assez loufoque, n’a pas rencontré un grand succès.

  6. Bonjour,
    Suite au mail de SARAVATI :
    « J’aimerais retrouver un film italien très original et pas récent sur un concepteur de dessins animés qui se transforme peu à peu en dessins animés, il y avait aussi dans ce film une femme dont le métier était d’assouvir les fantasmes des gens, mais j’ai complètement oublié le titre. Pourriez-vous m’aider »

    Le film en question se nomme VOLERE VOLARE (L’amour avec des gants en Français) réalisé par Maurizio Nichetti et sorti en France au début des années 90.
    I l avait aussi réalisé un film à la fin des années 80 qui s’appelait LADRI DI SAPONETTE que j’ai également vu mais dont je n’ai plus qu’un vague souvenir.
    Il a continué à faire des films jusqu’en 2001, mais semble un peu oublié de nos jours.

  7. Quelle commedie che tu hai menzionato non le ho citate nel mio libro in quanto le ritengo facili commediole, magari anche divertenti, ma nulla di più: non le ritengo tra i migliori film di Sordi, i più belli sono quelli a cui ho dato spazio nel mio saggio…

  8. A proposito, come mai sul mio saggio ti sei soffermato sui film che non ho analizzato e non su quelli che ho analizzato? Soprattutto non ti sei soffermato sul fatto che attraverso di quelli ho fatto una vera e propria storia d’Italia…

  9. je l’ai écrit en français et a plusieurs reprise dans mon court article.
    son optique dans ce livre est celle d’étudier l’histoire de l’Italie à travers la riche filmographie d’Alberto Sordi

    Il privilégie l’histoire raconté dans ces comédies

    (comédies manquantes) qui n’étaient pas pertinente avec son approche historique.

    Et d’ailleurs tu disais dans un précédent message, peut être comme provocation :

    > Quelle commedie che tu hai menzionato non le ho citate nel mio libro in quanto le ritengo facili commediole, magari anche divertenti, ma nulla di più

    Je ne suis plus du tout d’accord avec toi pour Il Vedovo, Crimen, Il disco volante, I complessi et I nuovi mostri qui sont d’excellentes comédies avec Sordi. C’est vraiment dommage de passer a cote de cela!

    Et ton ouvrage aurait gagné a être un peu plus « divertente« .

  10. Il mio saggio non voleva essere divertente, ma raccontare momenti di storia italiana attarverso i film più significativi di Alberto Sordi: la Roma papalina, la Prima Guerra Mondiale, il fascismo, la Resistenza, il boom, gli anni di piombo, Tangentopoli e l’avvento dell’era berlusconiana… dimostrando la pertinenza dei titoli da me presi in considerazione con queli anni. Mi sembra di esserci riuscito, no?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s