Mes vacances romaines


A Rome en décembre, j’ai passé une semaine  à :

  1. visiter les vieux monuments
  2. déguster la cuisine italienne et
  3. discuter en italien avec les romains de naissance ou d’adoption.

1. La Rome antique et le vieux Rome au centre de la ville m’a séduit avec son architecture, ses sculptures et peintures mais aussi ses jardins et diversité de l’aspect des arbres. Du vert en plein hiver avec des palmiers et des arbres que j’ai appelé arbre brocoli. Cette diversité d’arbres est magnifique mais assez surprenant avec en particulier ces palmiers, que je m’attend de voir plutot dans des pays plus tropicaux ou en bordure de plage qu’au centre d’une ville comme Rome.

2. J’ai apprécié la cuisine italienne entre les pizza, les pâtes, les supply (boulettes panés de riz  à la sauce tomate ou de pommes de terre avec mozzarelle fondu au centre pour les 2 sortes) et autres spécialités romaines le tout sans aller dans des restaurants onéreux. Idem pour i gelati que j’ai trouvé excellent la plupart du temps. J’ai été déçu par une gélateria a proximité de la fontaine Trevi indiqué par deux guides  touristiques de Rome (le guide vert Michelin et un guide anglophone). Le sorbet et la crème glacée était servi par un Philippin qui vous remerciait d’un « merci très beaucoup ». Le cadre plutôt luxueux vous indiquait avec les tarifs affichés que le prix au volume servit était onéreux, 3 euro pour une une petite coupe, sans rien apporter de supérieur au niveau d’une crème pas très onctueuse. D’une manière générale on mange très bien a Rome et pour une somme raisonnable par rapport a Paris. Les portions sont souvent généreuse comme au Canada. J’en ai profité pour acheter des cannoli siciliens remplis de ricotta (nature ou pistache), du torrone et du chocolat. Avec mon séjour parisien de 2 semaines ou j’ai acheté des Calissons d’Aix, j’ai grossis de presque 9 Kilo.

3-a. Avant de parler aux italiens, j’ai été surpris de voir en hiver autant de touristes japonnais en formation compact ou en file indienne. Durant ma semaine, il a plu 3 jours et a chaque fois il y avait a chaque station de métro un nuée d’indiens (Inde) qui vous propose un parapluie a 10, 5 ou 3 euro. Au départ on leur répond et après le 20e vendeur on essaye de les ignorer. J’ai acheté a un africain du Sénégal assez sympathique, une paire de lunettes de soleil de contrefaçon pour 5 euro, qu’il affirmait vendre a 20 euro normalement. N’achetez pas ces lunettes qui ne vous protègent pas toujours bien des rayons UV. Assez peu relativement d’arabes qui doivent préférer les pays francophones ou anglophones. Finalement, j’ai vu plusieurs philippins travaillaient dans des hôtels et magasins. Dans un train le dernier jour de mon séjour, je me suis fait insulté copieusement par une femme probablement d’origine philippine a son aspect. Il y a eu la colonisation militaire classique et j’ai le sentiment d’assister a une sorte de colonisation pacifique inverse par l’immigration légale ou illégale. C’était souvent cocasse de voir ces africains, ces indiens; ces philippins parlaient l’italien un peu comme si je voyais un film étranger doublé en italien.

3-b. A l’image de leur cinéma, il semble que l’Italie traverse une période difficile depuis 30 ans. Quand je suis arrivé, Berlusconi venait de se manger une statuette en plein face qui lui a cassé deux dents. J’étais content mais déçu d’entendre au journal télévisé qu’il restait assez haut dans les sondages. Dans un quartier chic et avec des policiers, des italiens distribuaient des tracts avec le drapeau italien. A la vue du texte, j’ai vociféré « Con Berlusconi ?!! MA UNO CALCIO IN CULO!! » qui a agité le militant sans que je perde mon self-control ni mon sourire un peu plus tard en le voyant si énervé et vindicatif. Sur la même rue un peu plus de loin et toujours a cote d’un groupe de policier un autre militant plus âgé distribué des tracts pro-Berlusconi que je lui ai indiqué de manger ! :mrgreen:

Les romains a l’image des parisiens sont assez tristes dans la rue et les commerçants pas toujours aimables avec les touristes qui posent « trop » de questions. Les chauffeurs de Bus vous répondent du bout des lèvres ou avec la main. Je vous licencierai tout ce petit monde pour leur apprendre le sens du service. Le trafic de voitures au centre de Rome est infernal et j’ai mis une fois 2 heures pour faire 7 km, soit la durée de mon vol Paris-Rome. Cependant je pense y retourner pour revoir de la famille, de nouvelles amitiés que j’ai fait à l’hôtel Villa Rosa et pour retrouver en été la plage d’Ostia.

Voila le résumé rapide de mon court séjour et malgré quelques désagréments avec entre autres le trafic très engorgé, la signalisation médiocre des transports en commun, la cohorte de touristes asiatiques avec ces vendeurs indiens et africains à chaque coin touristique … le bilan demeure très positif grâce à la beauté de la ville, l’attrait gastronomique et certains italien(e)s charmant(e)s.

Un commentaire sur “Mes vacances romaines

  1. En juin 2013, je vais retourner 2 semaines a ROMA! 🙂
    J’irais probablement visiter Venise 2 ou 3 jours et j’en profiterai pour essayer de voir Alessandro Ticozzi.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s