Il coraggio


Il coraggio (1955)  antonio de curtis

réalisateur: Domenico Paolella

scénaristes :
Edoardo Anton, Marcello Ciorciolini, Riccardo Mantoni, Marcello Marchesi, Carlo Moscovini et Totò
d’après une histoire Augusto Novelli

acteurs:
Totò … Gennaro Vaccariello
Gino Cervi … Aristide Paoloni
Irène Galter … Irene Paoloni
Gabriele Tinti … Raffaele – fils de Gennaro
Paola Barbara … Anna
Bruna Vecchio … Ginevra
Ernesto Almirante … Salvatore Esposito
Leopoldo Trieste … M. Rialti
Gianna Maria Canale … ‘Susy’

Synopsis: Aristide Paolini (Gino Cervi) est riche, réputée bon samaritain et bon nageur qui aime sauver les noyés. Il collectionne d’ailleurs avec une grande fierté ses trophées de secouriste. Un jour il sauve un pauvre Gennaro Vaccariello (Toto) d’une noyade assurée. Ce dernier retourne voir son sauveur. Mais celui-ci, grand prince, à sa vue ne veut pas de remerciement, lui donne quelques tapes amicales sur le dos. Sauf que le rescapé n’est pas content mais alors pas du tout de ce contre-temps. Comment ? Il lui explique les raisons de sa tentative de suicide et sa responsabilité. ?!?!! Finalement pour sauver les apparences ce notable va accueillir chez lui non seulement son rescapé mais ensuite également toute sa nombreuse progéniture.

note: 8 /10

Voila une comédie italienne relativement peu connue qui fut une bonne surprise entre un Toto, père de famille nombreuse pauvre mais débrouillard et très opportuniste, et un Gino Cervi représentant un riche industriel italien très préoccupe par son image publique, la morale et les conventions sociales et friand des honneurs publiques. La voix off du début du film est assez ironique pour l’époque et la charge n’en est pas moins profonde et philosophique même si ça devient par la suite un peu plus comique et superficiel. L’histoire est vaguement inspiré de Boudu sauvé des eaux 1932 de Jean Renoir avec Michel Simon.

Ce long-métrage donne l’occasion a  Toto de montrer un large spectre de son talent d’acteur : entre le désespéré triste, le père de famille nombreuse responsable, le séducteur  de jolies femmes et la joie de l’escroc qui réussi une arnaque.

Cette comédie n’a pas eu le succès commercial tant espéré par l’acteur et producteur Totò. Il y a de très bonne scènes et dialogue en particulier entre Gino Cervi et Toto mais aussi quelques longueurs et maladresses qu’un fan acceptera de bonne grâce pour un film tourné rapidement. Le début du film est particulièrement réussi.

L’extrait vidéo ci-dessous est loin d’être le meilleur du film mais c’est le seul de bonne qualité que j’ai trouvé sur Youtube.

Et voici un autre extrait de qualité moyenne avec Gianna Maria Canale qui apparait sur l’affiche du film.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s