The Trotsky


The Trotsky (2010)
VF: Le Trotski

réalisateur et scénariste: Jacob Tierney

acteurs:
Jay Baruchel … Léon Bronstein
Emily Hampshire … Alexandra Leith
Geneviève Bujold … Denise Archambault
Colm Feore … Principal Berkhoff
Saul Rubinek … David Bronstein
Michael Murphy … Frank McGovern
David Julian Hirsh … Eli Bronstein

synopsis: Léon Bronstein, un étudiant du secondaire de l’ouest de Montréal, est persuadé qu’il est la réincarnation de Léon Trotsky, célèbre révolutionnaire russe du début du siècle. Il vit sa vie comme son idole, s’inspire de sa biographie pour mener une lutte prolétaire et syndicale. Fils d’un propriétaire d’usine, il voit une opportunité exceptionnelle d’accomplir son destin lorsque son père décide de l’inscrire à l’école publique, où il rencontre des étudiants nonchalants qui ne demandent qu’à être mobilisés. Au grand désarroi du directeur de l’école, Leon essaie de former un syndicat étudiant. Et il fait la rencontre d’Alexandra, une avocate qu’il est convaincu qu’il épousera.

note: 7 /10

Un peu sur le thème de I compagni (VF: Les camarades) mais transposé dans le monde étudiant, voici une sympathique et réussie comédie québécoise. L’acteur principal est un québécois anglophone et il est doublé dans la version française/québécoise mais il y a plusieurs acteurs québécois francophones comme Genevier Bujold. Sous la couche humoristique, cette comédie est une sorte de plaidoyer pour défendre sa dignité et ses droits a travers un syndicat d’étudiant. En passant il faudrait créer d’urgence un syndicat pour mieux défendre les droits des locataires auprès de la régie du logement du Québec contre les abus de certains propriétaires qui ne font pas parfois les réparations nécessaires et peuvent vous expulser si vous les faites et que vous avec le malheur de déduire ces frais de votre prochain loyer.

Portant un regard amusé sur l’action engagée de ce jeune canadien qui se prend pour son héros bolchevik d’antan, The Trotsky navigue habilement entre le film politique destiné à un jeune public, la comédie romantique aseptisée et la parodie des comédies potaches américaines. The Trotsky est un film agréable, bourré de bons coups et faisant de l’œil à certaines références du septième art. Malgré une durée de près de deux heures, fait inusité dans le genre, cette comédie québécoise ne perd jamais son rythme. Pour ne rien gâcher, les excellents dialogues rendent ce film particulièrement savoureux. suite

Bande Annonce version française / québécoise

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s