Il Federale


Il Federale (1961 n/b 100 min)
VF: Le fédéral (1962)

réalisateur: Luciano Salce
scénaristes: Castellano et Pipolo, Luciano Salce
musique: Ennio Morricone

Acteurs: Ugo Tognazzi … Primo Arcovazzi
Georges Wilson … Prof. Erminio Bonafé
Gianrico Tedeschi… Arcangelo Bardacci
Stefania Sandrelli … Lisa
Luciano Salce … Officier allemand

synopsis: En 1944, les Allemands fuient devant l’avance des troupes alliées. Fascistes et démocrates italiens se livrent une lutte sans merci. Réunis dans un séminaire et déguisés en moines, les membres du futur gouvernement démocratique conseille le professeur Erminio Bonafe, éminent philosophe antifasciste et futur président de la république à venir, de mettre sa précieuse personne à l’abri. Alors que sa maison est cernée, le professeur Bonafe se réfugie dans son village natal des Abruzzes. Les Fascistes fort irrités mettront tout en œuvre pour le retrouver. Primo, un jeune sergent fasciste des brigades noires, reçoit la mission de capturer le professeur Bonafé et de le conduire jusqu’à Rome. Trama compléta in italiano

note: 8+ /10
Sur ce site, j’essaye de parler en priorité des bonnes comedies italiennes qui sont inconnues ou presque des sites francophones de cinéma mais je dois être aussi exhaustif progressivement avec les « classiques ». Je m’en garde toujours quelques un en réserve comme on garde des bonnes bouteilles de vin dans sa cave. 😉

Avec les fêtes de Noël qui approchent, je vais vous parler aujourd’hui d’un « classique » de la comédie italienne, avec un duo mémorable entre Ugo Tognazzi et l’acteur français George Wilson (père de Lambert Wilson). Dans les comedies, les duo sont généralement plutot complices et complémentaires mais ici c’est un duo de circonstance, que tout oppose radicalement : opinion politique, age, tempérament, statut social, statut judiciaire, éducation. Progressivement ces deux personnalités vont finir par mieux se comprendre et s’apprécier.

Les dialogues sont souvent intéressants, parfois ironiques ou satiriques ou cocasses suivant les situations que ce duo insolite va vivre. Les auteurs parlent souvent a travers ce professeur de philosophie Bonafé, interprété par Georges Wilson, et Ugo Tognazzi représente le fasciste des brigades noirs borné. Borné oui au départ mais pas idiot. Il est seulement endoctriné et le philosophe va réussir progressivement a le faire réfléchir par lui même. Il va l’aider a comprendre ce qui se passe réellement autour de lui et ne plus regarder les choses sous l’angle de vue de la propagande fasciste. Ce Bonafé est en quelque sorte une Bonne fée qui se penche sur le jeune sergent Primo.

Divertissant et en même temps intéressant sur le raisonnement du philosophe et la pédagogie (de masse) des scénaristes.

Excellente interprétation de Ugo Tognazzi et de Georges Wilson, qui est assez bien doublé en italien dans la VO.

Disponible en DVD.

4 commentaires sur “Il Federale

  1. La première grande composition pour le cinéma du maestro Ennio Morricone, il retrouvera le très prolifique Luciano Salce plusieurs fois.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s