Guardia, ladro e cameriera


Guardia, ladro e cameriera (1958 nb 90 min)

réalisateur: Steno
scenaristes:  Sandro Continenza, Lucio Fulci et Steno

Fausto Cigliano … Amerigo Zappitelli, le policier
Nino Manfredi … Otello Cucchiaroni, le voleur
Gabriella Pallotta… Adalgisa Pellicciotti, la domestique
Mario Carotenuto… « le professeur »
Luciano Salce … Le Conte allemand
Bice Valori … La Comtesse

histoire: A la Saint-Sylvestre, Othello, un jeune sans le sou,  se laisse entraîner par des amis dans un appartement de luxe,  censé être vide, pour commettre un vol. En réalité, la maison a été confiée par les propriétaires a l’Adalgisa, une domestique  romantique. Celle-ci, au lieu de dénoncer la tentative de vol, ému de compassion pour Othello, décide de se taire. Celui-ci décide de ne pas voler mais la visite inattendue d’un policier lors de sa patrouille nocturne entraîne de multiples complications. La situation aurait pu être dramatique mais avec l’euphorie du 31 décembre, Othello et ses compagnons réussissent a gagner la confiance des policiers de sorte qu’ils boivent ensemble une coupe de champagne pour fêter la nouvelle année.  Othello surprend par hasard une conversation privée entre Amerigo et Adalgisa. Le policier a découvert la vérité et Adalgisa le décrit comme « stupide et incapable de commettre un vol ». Il se vexe et l’effet inhibant de l’alcool aidant il décide de commettre finalement le vol. Mais ses compagnons, qui n’ont plus l’intention de voler dans ce contexte particulier l’oblige a retourner la marchandise volée. Suite à une nouvelle mésaventure Othello doit porter l’uniforme d’Amerigo, de sorte que lorsque les propriétaires rentrent ils le remercient et le félicitent pour la récupération des biens volés. Finalement, Amerigo a été promu brigadier grâce a l’action faite par Othello, qui portait son uniforme, tandis qu’Othello, le voleur d’une nuit, est laissé libre et avec le réconfort amoureux de Adalgisa.

note: 6+ /10

Voici une sympathique comédie musicale sortie la même année que le fameux I soliti ignoti (VF: Le pigeon). C’est aussi une comédie romantique et policière. La bouteille en plastique pour assommer des témoins gênants nous rappelle aussi le comique de guignol.

Nino Manfredi, alors age de 37 ans, nous livre une tres bonne interprétation avec une large démonstration de ses talents d’acteur comique. Il fait moins le bouffon par ex. qu’un Alberto Sordi ou le show théâtral d’un Vittorio Gassman mais il est tout aussi efficace pour nous faire sourire. Le spectateur peut davantage s’identifier a ce personnage plus humain et proche de nous avec ses peurs, ses doutes et ses bravades avec un peu d’alcool.

Nino Manfredi, Mario Carotenuto et Gabriella Pallotta

Fausto Cigliano, le policier qui chante :

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s