Totò e i re di Roma


Totò e i re di Roma (1952, nb 100 min)

réalisateurs: Mario Monicelli & Steno

scenaristes: Ennio De Concini, Dino Risi, Steno, Mario Monicelli

Totò: Ercole Pappalardo
Anna Carena: Armida, l’epouse
Alberto Sordi: maître d’école
Aroldo Tieri: Ferruccio
Giovanna Pala: Giannina
Anna Vita: fille aînée de Ercole

synopsis: Ercole Pappalardo, marié, cinq fils, ambitionne d’être promu dans son service. Lors de son entretien, tout va de travers, son patron découvre qu’il n’a pas les diplômes nécessaires à son poste.

note: 8 /10

Voici un classique de la comédie italienne disponible en DVD (VO) et dont vous trouverez une critique en italien avec plusieurs photos sur le site consacré a la filmographie de Antonio De Curtis qui avait pris Totò comme nom de scène. D’après l’auteur de ce site italien, ce film conclu une sorte de trilogie initie avec Totò cerca casa, suivi du fameux Guardie e ladri (Gendarmes et voleurs).

En 1951, le film a été censuré. A la question de l’examinateur pour un nom de pachyderme (éléphant, rhinocéros, hippopotame…), la réponse de Toto a été changé (par la voix d’un autre acteur) pour le nom d’un fameux cycliste italien Bartali (1914-2000) au lieu de De Gasperi (1881-1954) = politicien italien qui fonde la Démocratie Chrétienne et sera président du conseil des ministres de 1945 a 1953. La pointe est singulièrement émoussé et dénaturé avec cette censure.

Les petites misères de cet employé de bureau et fonctionnaire qui espère une promotion peut rappeler d’une certaine manière, avec un traitement plus dramatique, Il capotto de Alberto Lattuada (issu d’une nouvelle de Gogol) sorti en salle la même année (1952). La charge contre la bureaucratie est ici bien présente même si le ton est plus léger et drôle.

Toto et Alberto Sordi n’apparaissent « ensemble » que dans 3 films : Tempi nostri (1954), Le streghe (1967) mais c’est l’unique film Totò e i re di Roma (1952) ou ils se donnent la réplique.
C’est bien dommage et la scène suivante entre ces deux stars est d’autant plus précieuse :

Sordi contrôle les connaissances académiques de Toto – extrait VO (10 min)

22 commentaires sur “Totò e i re di Roma

  1. Bonjour Alessandro,
    Lundi 27 février paraîtra Toto e le donne et en mars Toto a colori.

    Et sinon lundi prochain, une comédie avec Nino Taranto car je n’en avais publie encore aucune: Accadde al commissariato.
    Je m’en suis aperçu en refaisant la page des célébrités. En mars je pense publier aussi Toto Truffa 62 de Camillo Mastrocinque avec Totò et Nino Taranto.

  2. > Che ne pensi di questo mio articolo?

    Je trouve excellent le contenu de ton article et tres interessant avec le témoignage du fils. Quand a la forme de l’article, les citations ne se détachent pas assez de ton propos et il manque les liens des films cités.
    J’aurai apprécié des liens vers les critiques de film de mon site. 😉

  3. Je viens de voir « Il vichingo venuto dal Sud » et ça ne vaut pas plus de 4/10 en étant gentil. J’ai l’impression que les deux autres films que tu m’a signales seront aussi de sympathiques conneries. Je suis souvent déçu par les comedies italiennes des années 70 mais surtout celle des années 80 et 90. Il manque la subtilité et l’intelligence dans l’humour, le charisme des acteurs comme Toto, Sordi ou Gassman et une pointe de magie.

  4. Mani di fata è una commedia brillante con Pozzetto e la Giorgi che ironizza sul ruolo dei sessi, un pò alla Blake Edwards; mentre La polizia ringrazia come già ti ho scritto non è una commedia, bensì un poliziesco con Enrico Maria Salerno ambientato sullo sfondo dell’Italia degli anni di piombo, con le sue tensioni che, come già ti ho scritto più volte, hanno influenzato la commedia all’italiana di maggior spessore del periodo. La cosa può non piacerti, ma è così: la storia del cinema non è fatta di opinioni personali, ma di dati di fatto. Ma è logico che questi film, pur così importanti e non secondari come dici te, ti abbiano deluso: raccontano l’Italia più nera, non quella « sole, pizza e amore » che tu ti ostini a voler vedere in ogni occasione…

  5. Ca peut raconter l’histoire de l’Italie et être une grossière connerie artistique.
    Quand les acteurs jouent médiocrement ou avec des dialogues crétins, je me moque que ça soit noir ou rose, ça reste médiocre au niveau artistique. Pour m’informer, je lis un livre d’histoire ou un documentaire historique. Nous parlons ici de cinéma ou d’entertainment terme americain que j’aime un peu moins mais qui fait moins coince et nous parle clairement d’une industrie du divertissement ou ailleurs on nous parle de Kulture dans les milieux précieux et pédants, comme en France.

    Je vais te dire une chose personnelle qui va sans doute te blesser mais c’est une vérité qui n’est pas rose. Quand je t’ai vu a une interview télévisé pour ton ouvrage je t’ai vu tres contracte et comme dans ta bulle au point que j’ai pensé a une forme légère d’autisme.

  6. Comunque sia quando vedrai La polizia ringrazia e Mani di fata mi dirai che ne pensi, ok?

  7. d’accord Alessandro mais je n’écrirai sans doute pas d’article s’ils sont décevants. Je préfère en general rester positif / constructif que de démolir un film.

  8. Il problema è che tu con le tue critiche demoliresti anche film fondamentali per la storia del cinema italiano, quando celebri molto spesso mediocri commediole…

  9. Je te renvoi ton « compliment » tel un boomerang. :mrgreen:
    Avec ta sacro-sainte histoire du cinéma italien, c’est toi qui détruit notre plaisir de spectateur en parlant de « commediole » pour les bonnes comedies italiennes.

  10. Hai poi visto La polizia ringrazia e Mani di fata? E di Febbre da cavallo che ne pensi?

  11. J’ai vu Febbre da cavallo il y a quelques années. C’est bon et devenu un film culte en Italie. Le 2e opus est plutot décevant si ce n’est de voir une actrice sexy. J’en parlerai ainsi que Mani di fata. 🙂

  12. Che film ti ha deluso? La polizia ringrazia? Guarda che è stato il capostipite del filone poliziottesco, rappresentando per di più molto bene un clima di tensione sociale dell’epoca…

  13. Pour la déception, je parlais de la suite de Febbre da cavallo. Pour le film policier, je n’ai regarde que le début et j’ai pas vraiment accroche avec le récit et les acteurs.

    Sinon j’ai écrit plusieurs articles et ils paraîtront tout les 5 jours au lieu de 7 avant.

  14. Ma tu i film legati agli anni di piombo me li stronchi sempre: sembra quasi tu lo faccia apposta…

  15. C’est vrai qu’en general j’aime moins les réalisations italiennes des années 80.

    Indique moi les films legati agli anni di piombo que tu apprécies le plus et je verrai si j’en trouve un qui me plaît et j’en parlerai sur le site.

  16. Ma sai solo parlare di quello che ti piace? Non sai vedere oltre quelle banali commediole di cui molto spesso scrivi e raffrontarti con quella che è stata la società italiana?

  17. C’est exact je parle ici essentiellement des comedies italiennes, franco-italiennes et parfois françaises qui m’ont plu. En general, je n’aime pas les comedies avec Carlo Verdone ou du duo comique Franco et Ciccio et la majeur partie de ce qui a été produit a la fin des années 70 jusqu’à la fin des années 90. D’ailleurs je ne suis pas le seul dans ce cas. Sur mes anciennes pages fan (Facebook) de Manfredi, Fabrizi, Gassman, Tognazzi beaucoup d’italiens disaient dans leur commentaire ne pas apprécier les réalisations récentes et parlaient avec nostalgie de l’age d’or de la comédie italienne qui a duré finalement assez peu : environ 20 ans soit une génération.

    Je parle de ce qui me plaît et m’intéresse. Il y a des milliers de site de cinéma et j’en représente un avec ses spécificités. Je te remercie pour tout tes commentaires publiques ou privés dans le passé (chat sur Facebook) mais une génération et l’océan atlantique nous sépare.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s