Tutti al mare


Tutti al mare (2011)
VF : Tous à la mer

réalisateur: Matteo Cerami
scénaristes: Matteo Cerami et Vincenzo Cerami

Gigi Proietti … Smemorato
Marco Giallini … Maurizio
Ilaria Occhini … Signora Valeria

Synopsis: Maurizio gère un grand cabanon en bord de mer fréquenté par une faune humaine bigarrée, la panse au soleil. Futé et poujadiste, c’est un propriétaire généreux avec les VIP et complaisant avec tous les gradés de la force publique : ceux-ci ferment les yeux sur une gestion illicite et n’ouvrent la bouche que pour consommer de bons plats. Témoin passif, et encore plus souvent actif, de cette brochette hétérogène, Maurizio supporte un beau-frère cleptomane et amnésique, déjoue le mauvais œil d’un sombre jeteur de sorts et vient au secours d’un homme suicidaire en l’invitant à aller mourir deux cabanons plus loin. Ne sachant où donner de la tête, Maurizio est séduit par une lesbienne enragée, impressionné par un client aux ongles laqués, brimé par une mère ingérable, harcelé par un colonel fasciste, intrigué par un cheval sans cavalier et par un cavalier sans cheval. Pendant ce temps, à l’extérieur de son établissement, la mer avance inexorablement, elle dévore la plage et rejette au crépuscule des cargaisons d’immigrés en quête d’une aube meilleure.

note: 5 /10

Si vous résidez en Montérégie et que vous avez manqué le 11 mai la projection a la cinémathèque québecoise de cette comedie italienne, je vous rassure vous n’avez pas raté grand chose. Même pour un premier long métrage, c’est tout juste moyen.

J’ai sans doute vu trop de comedie mais je connaissais quasi toutes les blagues et je savais exactement ce qui devait se passer. Aucun suspens ni idée originale, que des stéréotypes et gags vu et revu. Je ne sais pas trop pourquoi ce jeune réalisateur (30 ans) a fait ce film.

J’ai cependant retrouvé avec plaisir Gigi Proietti qui interprète un cleptomane qui perd la mémoire. Il a fait un nœud a son mouchoir pour se rappeler d’une chose mais il a oublié ce qu’il devait se rappeler avec ce nœud. Sans aucun doute parmi les meilleurs scènes du film.

Au delà des blagues et scènes comiques ultra-classique il y exprime un certain malaise italien entre autre a travers Maurizio ce gérant de restaurant célibataire assailli de pique-assiettes (police municipal, inspecteur fiscal, police national). Il y traite aussi de l’immigration illégale avec un bateau pneumatique d’immigrant africains ou d’un mariage blanc entre une femme russe et un pauvre italien qui découvre que sa nouvelle épouse ne l’aime pas.

Bref une comedie italienne assez superficielle et stéréotypé sur fond de crise identitaire qui se laisse voir en attendant d’aller soi même a la mer cet été.

Bande annonce en italien (VO) de 2 min

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s