You Don’t Know Jack


You Don’t Know Jack (2010, 134 min)
VF: La vérité sur Jack

réalisateur: Barry Levinson
scénariste: Adam Mazer

Al Pacino … Jack Kevorkian
Brenda Vaccaro … Margo Janus
John Goodman … Neal Nicol
Danny Huston … Geoffrey Fieger
Susan Sarandon … Janet Good

synopsis: C’est un film sur le combat de Jack Kevorkian, le premier médecin à pratiquer le suicide assisté (l’euthanasie étant interdite) sur des patients en phase terminale et son combat pour faire voter une loi sur l’euthanasie volontaire. Filmant ses patients évoquant leur besoin de mettre fin à leurs jours, il échappe ainsi à la prison, rendant service aux malades en souffrance.

note: 8 /10

Al Parcino est un acteur italo-americain que j’apprécie beaucoup même s’il a plus joue dans des drames et policiers que dans des comédies pures. A 70 ans il nous livre une excellente performance d’acteur.  Primé aux Emmy awards 2010, meilleur téléfilm/mini-série, Al Pacino a obtenu le Golden Globe 2010 du meilleur acteur

Le sujet sur l’euthanasie n’est pas simple a traiter mais le film évite le mélodrame et nous montre un médecin a la retraite déterminé a aider le suicide de malades incurables. John Goodman, encore obèse en 2010, est un soutien précieux et livre également une excellente prestation comme on peut s’attendre d’un tel acteur.

Malgré les 2h14 de ce téléfilm HBO, on ne sent pas trop de longueurs. Il y a une scène un peu cocasse quand Al Pacino va au jury habillé comme au temps de l’inquisition. Les dialogues sont intéressants en particulier ceux du Dr Kevorkian qui répond aux journalistes. Il parle aussi de bon sens. Entre l’acharnement thérapeutique actuelle, la souffrance des patients incurables, le bon sens est bien ce qui manque parfois a nos sociétés dites modernes et nos lois.

Les chretins « pro vie » sont les dignes représentants de la bêtise humaine et plus spécifiquement de la bêtise et ignorance américaine. Dans ce contexte, il est par surprenant que ce médecin fut accusé de meurtre par un jury populaire. Emprisonné en 1999, il fut libéré en 2007, à près de 80 ans, pour s’être bien comporté en prison. Une clémence due également au fait qu’il souffrait d’une hépatite C. Il a payé très cher son combat pour l’euthanasie aux USA. Ils sont vraiment chretins ces américains. :mrgreen:

En Italie, le réalisateur Monicelli, atteint d’un cancer et en phase terminal, s’est suicidé en se jetant par la fenêtre de sa chambre d’hôpital. Il a voulu sans doute appuyer un débat de société italienne en faveur de l’euthanasie avec la religion catholique qui freine.

Bande annonce VO

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s