Après l’age d’or de la comedie italienne


Je suis tombé par hasard sur un article 2010 d’un cinephile & blogueur français qui prétendait qu’il n’y a plus de comedie italienne (au sens satirique). Il y a toujours des comédies italiennes en 2010 mais Pourquoi comme francophone nous ne sommes pas bien informes ?
Pour vous en convaincre regardez ce site italien sur le cinéma italien depuis 2000.

Plusieurs raisons, elles sont souvent moins nombreuses, moins bonnes en général et bien moins diffusées hors d’Italie. Moins de publicité aussi que les blockbusters US.

J’essaye sur mon site comedieitalienne.com de palier a cette lacune d’information mais souvent il faut comprendre l’italien car plusieurs comédies italiennes récentes (et également anciennes) ne sont pas diffusées a l’étranger donc aucun sous-titres ou VF.

Je dirai aussi que les TV commerciales italiennes a la Berlusconi et « les années de plomb » (70 et 80s) ont fait du mal au cinéma italien et a la comedie italienne en particulier. L’état italien n’a pas protégé son cinéma comme l’a fait l’état français. C’est triste et bien dommage.

Il y avait aussi une synergie qui s’était mis en place avec ces équipes de scénaristes italiens et entre ces réalisateurs : Monicelli a réalisé I Miei Amici qui était le projet initial de P.Germi malade. Il y avait aussi ces fantastiques acteurs qu’étaient V.Gassman, N.Manfredi, A.Sordi, U.Tognazzi, M.Mastroianni, Toto et ces magnifiques actrices comme S.Loren, S.Mangano, S.Sandrelli, M.Vitti… Cette synergie n’existe plus aujourd’hui. Sans doute que la compétition (pour le sauve qui peu) a  pris le pas sur la collaboration d’alors.

Si je parle des scénaristes en premier dans mon évocation ce n’est pas anodin. Parce que ces acteurs, actrices et réalisateurs italiens étaient encore présent quand ce cinéma a décliné. Gassman par exemple s’est mis a faire du théâtre. Dino Risi a continué a tourner des comédies mais la qualité n’était plus vraiment la. J’ai regardé un De Sica assez médiocre Amanti  (1968 VF: Le Temps des amants) avec Mastroianni et Faye Dunaway. C’est supposé être un drame mais c’est si mélodramatique et mauvais les dialogues que ça devient ridicule. :mrgreen:

Cette équipe de scénariste ont produit beaucoup d’idées et de gags mais après 20 ans, ils auraient sans doute fallu du sang neuf, de nouveaux scénaristes et surtout de nouvelles idées pour traiter des nouvelles problématique de la société italienne. Au lieu de cela, un Sordi s’est mis a faire la réalisation et le scénario avec bien moins de réussite que comme acteur. Ces réalisateurs et scénaristes auraient du être davantage des parrains de nouveaux talents mais sans doute que la compétition avec la télévision et le cinéma américain n’a pas favorisé cette collaboration de génération.

Le climat a changé aussi et les illusions sont parties avec la fin du boom économique des années 60. La situation économique et politique actuelle est sans doute trop tendue, difficile pour faire facilement rire avec un l’humour satirique qui a plus de chances de déprimer ses concitoyens spectateurs.

Ceci étant dit, plusieurs bonnes comédies italiennes sont sorties depuis 2000. Elles ne sont pas nombreuses mais la quasi totalité demeurent inconnues du public francophone/étranger a tel point que des cinéphiles français pensent qu’elles n’existent pas.

Voici 18 bonnes comédies italiennes après 2000 (ceux qui n’ont pas de titres français n’ont probablement pas été diffusé en France) :

Anplagghed al cinema (2006 Arturo Brachetti & Rinaldo Gaspari scénario: Aldo Giovanni et Giacomo) – 8
Banda dei Babbi Natale, la
(2010 Paolo Genovese)  7
Benvenuti al Sud (2010 Luca Miniero) adaptation de Bienvenue chez les Ch’tis7
Cosmo sul como, il
(2008 Aldo Giovanni et Giacomo) 7
Divo, il (2008 Paolo Sorrentino)  7
Gianni e le donne
(2011 Gianni Di Gregorio) Gianni et les femmes 7
Habemus Papam (2011 Nanni Moretti) Nous avons un pape 7+
Happy family
(2010 Gabriele Salvatores) 7
Incantesimo napoletano
(2005 P.Genovese et Luca Miniero) 8
My Name is Tanino
(2002 Paolo Virzi) 9
Nessun messaggio in segreteria
(2008 P.Genovese et Luca Miniero) 9
No pensarci (2007 Gianni Zanasi) Ciao Stefano7+
Peggior settimana della mia vita, la (2011 Alessandro Genovesi) – 7+
Piccole cose di valore non quantificabile
(2009 P.Genovese et L.Miniero) – 9
Pranzo di Ferragosto
(2008 Gianni Di Gregorio) Le déjeuner du 15 août – 7
Rose del deserto, le
(2006 Mario Monicelli) 6+
Tu la conosci Claudia? (2004 Massimo Venier) 8
Tutti i santi giorni
(2012 Paolo Virzi) Chaque jour que Dieu fait – 7

C’est sur que pendant l’age d’or j’aurai pu écrire une telle liste pour seulement une ou deux années au lieu de 14 ans ici.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s