Se Dio Vuole


Se Dio Vuole ( 2015, 87min)se_dio_vuole

Réalisateur : Edoardo Maria Falcone

Avec Marco Giallini, Alessandro Gassman, Laura Morante

Synopsis : Tommaso est un chirurgien aussi renommé que cynique. Il est marié à Carla, femme au foyer et mère de leurs deux enfants : Bianca, épouse de Gianni, et Andrea, étudiant en médecine. Tommaso et Carla remarquent les récents changements de comportement chez leur fils. Aussi, quand celui-ci déclare qu’il a une chose importante à leur annoncer, s’at – tendent-ils à ce qu’il leur dévoile une vérité qu’ils redoutent. Mais ce n’est pas celle qu’ils croyaient. C’en est trop pour le père qui est prêt à tout pour le faire changer d’avis.

note: 6/10

C’est du cinéma, du divertissement mais il y a une certaine réalité humaine sous-jacente relativement subtile pour une comedie et de la matière a réflexion.
Les scénaristes ont fait un parallèle entre le chirurgien qui sauve des vies et le prête qui sauve des âmes.

On aurait pu faire aussi un parallèle entre le prête qui donne de l’espoir et le cinéaste (de comedie) qui vend du rêve. C’est cette dernière analogie dont je voudrais parler sans rapport direct avec ce film. On voit un prêtre gourou qui séduit certains jeunes un peu comme le cinéma hypnotise les jeunes cinéphiles. Et puis quand on découvre la réalité, on peut choisir de rester dans ce rêve mais c’est une sorte de fuite, de distraction sans réelle utilité a part le plaisir et le divertissement quand le film nous plaît. Dans mon cas, le plus souvent c’est une perte de temps car de moins en moins de films me plaisent. Je dois filtrer davantage. Ma période cinevore est termine. il faut accéder a la qualité de fond. La qualité photographique et les effets spéciaux ont fait un bond mais c’est au détriment du fond, du propos qui n’a pas progressé en general voir s’est appauvri a l’image des blockbuster américains et de plusieurs réalisateurs européens comme Luc Besson avec Lucy qui s’adressent surtout au jeune spectateur.

Le miracle de cette comedie, c’est que le personnage du prête qu’ interprete Alessandro Gassman est crédible. Finalement, le fils devient un bon acteur après avoir singé son père pendant des années sans lui arriver a la cheville. Ça me faisait de la peine vu la forte ressemblance physique et la je suis satisfait. 🙂
Le duo avec Marco Giallini fonctionne très bien et on s’immerge dans cette histoire un peu rocambolesque parfois mais cohérente et crédible. Le reste des acteurs est dans l’ensemble correct sans plus. Laura Morante fait un peu trop dans le registre du guignol et j’ai saute qq petites scènes.

Vu la VO italienne avec sous-titre anglais via Kodi : God Willing

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s