Com’è bello far l’amore


Com'E' Bello Far L'AmoreCom’è bello far l’amore (2011, 97min)

réalisateur: Fausto Brizzi
scénaristes: Fausto Brizzi, Marco Martani, Andrea Agnello
compositeur: Bruno Zambrini

AVEC Fabio De Luigi (Andréa) & Claudia Gerini (Giulia), Filippo Timi (Max) & Giorgia Wurth (Vanessa), Alessandro Sperduti (Simone, le fils)

Synopsis: Andréa et Julia forment un couple solide dans la quarantaine, avec un fils adorable, une belle maison et une vie conjugale paisible aussi. Comme tous les couples de leur âge avec des enfants plus âgés, ne font plus vraiment l’amour. Mais tout change dans leur vie le jour où arrive Max Lamberti, un vieil ami d’enfance de Julia, qui est devenu une star de porno. Max bouleverse immédiatement le rythme paisible de la maison et Giulia l’a immédiatement nommé son conseiller personnel, dans une tentative désespérée pour revitaliser son mariage avec Andréa. Quand Andréa découvre que Julia a tout dit à Max de leur intimité, il ne le prend pas bien mais Giulia le convint qu’ils ne peuvent pas aller de l’avant. Max devient le « sexologue » de nos protagonistes et les jette dans des situations improbables, comiques et amusantes  afin d’essayer de revitaliser leur érotisme dormant.

note: 5 /10  Lire la suite

Malizia


malizia 1973Malizia (1973)

réalisateur: Salvatore Samperi
scénariste: Ottavio Jemma, Alessandro Parenzo et Salvatore Samperi

Avec Laura Antonelli, Turi Ferro, Alessandro Momo …

synopsis: Un père de famille veuf, décide d’embaucher une bonne à tout faire, Angela, pour s’occuper de la maison et de ses trois fils. Nino, 14 ans, n’est pas insensible au charme de la jeune femme…

note: ./10

Le sujet de ce film est foutrement osé. Je ne connaissais pas l’histoire. Allez savoir pourquoi, sans doute la sonorité du titre m’a-t-elle fait penser à Malena, je m’attendais à une chronique douce sur l’éveil des sens, un regard délicat et nostalgique sur l’adolescence, ses premiers émois. Pour une certaine part, il s’agit bien de cela, mais pas uniquement.

Lire la suite

Roma


Fellini RomaFellini RomaROMA (1972, 128 min)
VF: Fellini Roma (119 min)

réalisateur:Federico Fellini
scénariste: Federico Fellini et Bernardino Zapponi
compositeur: Nino Rota

Avec : Peter Gonzales , Fiona Florence , Marne Maitland , Pia De Doses , Anna Magnani , Renato Giovanoli, Elisa Mainardi, Marcello Mastroianni, …

synopsis: Suite de courts récits où Fellini évoque des souvenirs de sa jeunesse et restitue l’ambiance de Rome de la première moitié du vingtième siècle. On y découvre l’arrivée du provincial dans la « Rome d’autrefois », l’arrivée dans la Rome moderne par une autoroute bondée, les bordels l’époque du fascisme et l’amour libre d’une génération de gentils hippies. Une longue séquence presque documentaire montre les travaux du métro, en cours de percement à l’époque. Les ouvriers découvraient régulièrement des sites archéologiques importants, enterrés, ignorés jusque-là. La fabrication du film est parfois exhibée : Fellini montre sa grue de tournage, on assiste au vol d’une caméra … Avec les apparitions de célébrités dans leur propre rôle, cela fait de Fellini Roma un film aux prises avec le réel.

note: 8 /10 Lire la suite

La Matriarca


La matriarca 1968La Matriarca (1968, 92 min)
VF:L’Amour à cheval

réalisateur: Pasquale Festa Campanile
scénaristes: Ottavio Jemma, Nicolò Ferrari
compositeur: Armando Trovajoli

acteurs: Catherine Spaak … Margherita (Mimi)
Jean-Louis Trintignant … Dr. Carlo De Marchi
Gigi Proietti … Andro Maldini
Luigi Pistilli … Otto Frank

synopsis: Mimi est une jeune veuve qui n’arrive pas à pleurer sur son sort. À peine son mari est-il enterré qu’elle lui découvre une garçonnière et un certain goût du libertinage, et prend connaissance malgré elle de la multiplicité des façons d’en envisager l’exercice.

note:  ./10  Lire la suite

il merlo maschio


il merlo maschio (1971)
VF: Ma femme est un violon

réalisateur et scénariste: Pasquale Festa Campanile
compositeur: Riz Ortolani

Laura Antonelli: Costanza Vivaldi
Lando Buzzanca: Niccolò Vivaldi
Ferruccio De Ceresa: la psychanaliste
Gianrico Tedeschi: le chef d’orchetre
Elsa Vazzoler: mere de Costanza
Gino Cavalieri: pere de Costanza
Luciano Bianciardi: Mazzacurati

synopsis: Niccolò Vivaldi, un violoncelliste frustré et las d’une existence confinée dans un anonymat étouffant, découvre que l’admiration suscitée par la beauté de sa femme, Costanza, rejaillit sur lui. Dès lors, il décide de l’exhiber en public afin d’en tirer une gloire personnelle.

note: . /10

Lire la suite

Mio Dio, come sono caduta in basso!


Mio Dio, come sono caduta in basso! (1974)
VF: Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas?

réalisateur: Luigi Comencini
scenaristes: Luigi Comencini & Ivo Perilli

Laura Antonelli … Eugenia de Maqueda
Alberto Lionello… Raimondo de Maqueda
Michele Placido … le chauffeur
Jean Rochefort … Baron Henri de Sarcey

synopsis: Sicile, début du XXe siècle. Eugenia Maqueda et Raimondo Corrao, marquis de Maqueda  découvrent lors de leur nuit de noces qu’ils sont frère et sœur. Il leur est donc impossible de consommer le mariage. Pour des questions d’apparences à sauvegarder et aussi d’héritage et ils décident de ne rien dire à personne et de vivre dans la chasteté absolue comme un frère et une sœur. Mais les besoins de la belle Eugenia sont de plus en plus pressants.

note : 6+ /10 Lire la suite

Il disco volante


Il disco volante (1964)
VF: La Soucoupe volante

réalisateur: Tinto Brass

scénariste:Rodolfo Sonego

acteurs:
Alberto Sordi … Sgt. Vincenzo Berruti / Marsicano / Don Giuseppi / Comte Momi Crosara
Silvana Mangano … Vittoria
Monica Vitti … Dolores, la femme du Maire
Gianluigi Crescenzi … Fantuzzi
Graziella Polesinanti … Comtesse Crosara
Alberto Fogliani … Maire

synopsis: Une soucoupe volante martienne atterrit dans la campagne d’un village de Vénétie (Italie), les gendarmes commencent leurs enquêtes. Quelques personnes affirment avoir vu les visiteurs extraterrestres pendant qu’une paysanne Vittoria réussit même à en capturer un et le vend au Comte Crosara le propriétaire terrien. La mère de celui-ci, jalouse de l’affection que lui porte son fils, tue le martien et expédie son fils en asile, où finiront, graduellement, tous ceux qui ont eu des contacts avec les martiens y compris le brigadier responsable de l’enquête.

note= 7+ /10  Lire la suite

Infanzia, vocazione e prime esperienze di Giacomo Casanova Veneziano


Infanzia, vocazione e prime esperienze di Giacomo Casanova Veneziano (1969)

VF (1976) : Casanova, un adolescent à Venise

réalisateur: Luigi Comencini

scénaristes: Suso Cecchi D’Amico & Luigi Comencini

acteurs:
Leonard Whiting : Casanova.
Claudio De Kunert : Casanova enfant.
Maria Grazia Bucella : Zanetta.
Senta Berger : Giulietta Cavamacchia.
Lionel Stander : don Tosello.
Tina Aumont : Marcella.
Cristina Comencini : Angela.

synopsis: Giacomo Casanova est élevé par sa grand-mère dans un quartier pauvre de Venise jusqu’au retour de ses parents comédiens. Son père, Gaetano, fatigué de sa vie errante, s’installe à Venise au grand désespoir de sa mère, l’exubérante Zanetta, qui profite du carnaval pour se faire engager dans une troupe. Malade, Gaetano meurt. Giacomo, alors âgé de huit ans, est envoyé à Padoue où son pré- cepteur, le prêtre Don Gozzi, le prend sous sa protection. À seize ans, Giacomo est de retour à Venise. Devenu bibliothécaire d’un vieil aristocrate libidineux, admiré des belles Vénitiennes qui se pressent à ses sermons, invité dans les salons de la fine fleur de la société, le brillant abbé succombe peu à peu au luxe et au plaisir. Ramené à la raison par Don Gozzi, Giacomo s’apprête à retourner au séminaire quand une jeune aristocrate amoureuse de lui l’emmène dans sa famille avec l’espoir qu’il l’enlèvera. Mais, après une nuit de folie avec les deux cousines de la jeune fille, Giacomo embrasse la carrière de libertin…

note: 7 /10 Lire la suite

Venga a prendere il caffè da noi


Venga a prendere il caffè da noi Venga a prendere il caffè da noi (1970) IMDb

VF: Venez donc prendre le café chez nous

Réalisateur: Alberto Lattuada

Scénaristes : Adriano Baracco, Piero Chiara (roman « La Spartizione »), Tullio Kezich et Alberto Lattuada

Acteurs : Ugo Tognazzi, Francesca Romana Coluzzi, Angela Goodwin et Milena Vukotic

Synopsis : Entouré d’étranges animaux empaillés, de bocaux renfermant des plantes rares, le naturaliste amateur Tettamanzi, avoué de son état, est terrassé par une crise cardiaque. Il laisse une fortune considérable et trois orphelines ; les demoiselles mènent alors une vie austère et rangée, évoquant, avec un sanglot dans la voix, les volontés du cher disparu. Cependant, malgré cette vie retirée, et le fait qu’elles ne soient ni très jeunes, ni très belles, Fortunata, Tarsilla et Camilla attirent des convoitises.

Note : 9 /10

Lire la suite

Casanova mythe realite et cinema


Voici un article récapitulatif que j’ai écrit en juillet 2005. Je parlerai du Casanova de Fellini, Comencini et Monicelli plus en détail dans un prochain article.

Les gens découvrent Casanova à travers son mythe qu’il soit véhiculé par la culture populaire ou le cinéma et relativement très peu ont lu ses mémoires. Après Monicelli, Comencini et Fellini, le réalisateur Lasse Hallström (Le Chocolat) nous livre une version savoureuse, légère et drôle du mythe Casanova. Bien sûr j’aurais préféré plus de charisme et d’origine italienne pour interpréter ce fameux séducteur vénitien et moins de scènes ‘cup of tea’. Reste que les acteurs jouent bien, le scénario et les dialogues sont bon, une très belle musique baroque et des décors intérieurs somptueux.  Les plans extérieurs ont été tourné à Venise même, on y voit entre autre la magnifique place St Mart avec le Palais du Doge.
Tournage de Casanova et critique du film Casanova
Lire la suite