Le Colonel Chabert


Le Colonel Chabert (1994, 110 min)

réalisateur: Yves Angelo
scénariste : Yves Angelo d’après le roman de Balzac

Gérard Depardieu … Chabert
Fabrice Luchini … Derville
Fanny Ardant … Comtesse Ferraud
André Dussollier … Comte Ferraud
Daniel Prévost … Boucard
Olivier Saladin … Hure
Claude Rich … Chamblin
Julie Depardieu … Mathilde

synopsis: Paris, février 1817, trois ans après la Chute de l’Empire, l’avoué Derville reçoit la visite d’un vieillard misérablement vêtu. Il assure être Le Colonel Chabert, passé pour mort, à la bataille d’Eylau en 1807. Il avait alors contribué à la victoire en conduisant une charge de cavalerie devenue célèbre. Le vieil homme raconte comment, se réveillant dans un fossé entre des cadavres, il a survécu à ses blessures. Il revient dix ans après et souhaite réclamer son titre, faire valoir ses droits et revivre avec sa femme. Celle-ci, durant son absence, s’est mariée avec le comte Ferraud. Mais celle-ci le repousse et refuse de reconnaître son premier mari. L’avocat accepte d’aider le colonel en proposant une transaction à son ex-femme. Celle-ci refuse et tente plutôt de manipuler son ex-mari. Chabert n’est pas dupe, et dégoûté par la corruption des hommes, il sombre dans la folie et la misanthropie, mettant fin à la procédure de divorce/résurrection qu’il avait tant poursuivie. Repoussé par sa femme, condamné pour vagabondage, le Colonel Chabert finira misérablement sa vie à l’asile.

note: 7 /10 Lire la suite

Scemo di guerra


Scemo di guerra (1985, 105 min)
VF: Le fou de guerre

réalisateur: Dino Risi
scenaristes: AGEnore Incrocci & Furio SCARPELLI

Coluche : capitaine Oscar Pilli
Beppe Grillo : sous-lieutenant Lupi, psychiatre
Fabio Testi : lieutenant Boda
Franco Diogene : capitaine Nitti
Bernard Blier :  major Belucci
Claudio Bisio : lieutenant Pintus
Tiziana Altieri : Fatma
Alessandra Vazzoler : Lola

synopsis: En 1941, le jeune sous-lieutenant Lupi, spécialiste en psychiatrie, est envoyé dans le désert de Libye. Là, il rencontre le capitaine Pilli, l’un des officiers médecins. Celui-ci a une attitude tyrannique envers les soldats qu’il brime sans justification. Lupi comprend vite que Pilli est devenu fou, suite à l’annonce de la mort de sa mère. Le sous-lieutenant est pris de pitié pour le capitaine.

note: 6 /10  Lire la suite

Il Federale


Il Federale (1961 n/b 100 min)
VF: Le fédéral (1962)

réalisateur: Luciano Salce
scénaristes: Castellano et Pipolo, Luciano Salce
musique: Ennio Morricone

Acteurs: Ugo Tognazzi … Primo Arcovazzi
Georges Wilson … Prof. Erminio Bonafé
Gianrico Tedeschi… Arcangelo Bardacci
Stefania Sandrelli … Lisa
Luciano Salce … Officier allemand

synopsis: En 1944, les Allemands fuient devant l’avance des troupes alliées. Fascistes et démocrates italiens se livrent une lutte sans merci. Réunis dans un séminaire et déguisés en moines, les membres du futur gouvernement démocratique conseille le professeur Erminio Bonafe, éminent philosophe antifasciste et futur président de la république à venir, de mettre sa précieuse personne à l’abri. Alors que sa maison est cernée, le professeur Bonafe se réfugie dans son village natal des Abruzzes. Les Fascistes fort irrités mettront tout en œuvre pour le retrouver. Primo, un jeune sergent fasciste des brigades noires, reçoit la mission de capturer le professeur Bonafé et de le conduire jusqu’à Rome. Trama compléta in italiano

note: 8+ /10 Lire la suite

La vita e bella


La vita e bella (1998)
VF: La vie est belle

Réalisateur: Roberto Benigni
Scénaristes: Roberto Benigni et Vincenzo Cerami
compositeur: Armando Trovajoli

Acteurs:
Roberto Benigni : Guido Orefice
Nicoletta Braschi : Dora
Giorgio Cantarini : Giosué Orefice
Pietro De Silva : Bartolomeo
Sergio Bustric : Ferruccio Papini

Synopsis: En 1938, Guido est un jeune homme plein de gaieté et de vitalité. Avec son ami Ferrucio, tapissier et poète, il quitte la campagne toscane pour chercher le bonheur en ville. Malgré les tracasseries de l’administration fasciste, Guido rêve d’ouvrir une librairie. En attendant, il est engagé comme serveur au Grand Hôtel. Guido est tombé amoureux d’une maîtresse d’école, Dora, étouffée par le conformisme familial et les bonnes manières hypocrites. Pour la conquérir, il invente toutes sortes de rencontres fortuites et son imagination, sa liberté, finissent par enchanter la jeune femme. Dora est promise à un parvenu, un bureaucrate du régime. Comme dans les contes de fée, Guido l’enlève le jour de ses fiançailles. Cinq ans plus tard, Guido et Dora ont eu un fils : Giosuè. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur en Italie. Guido est juif. Un jour, Dora rentre à la maison et ne trouve ni fils, ni mari. Ils ont été déportés. Par amour pour eux, Dora monte de son plein gré dans le train qui les emmène. A l’intérieur du camp de concentration, Guido n’a plus qu’une obsession : sauver son enfant de l’enfer.

note: 7+ /10 Lire la suite

Brancaleone alle crociate


Brancaleone alle crociate (1970)
VF: Brancaleone s’en va-t-aux croisades (1977)

réalisateur: Mario Monicelli
scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli

acteurs: Vittorio Gassman … Brancaleone da Norcia
Adolfo Celi … Roi Boemondo
Stefania Sandrelli … Tiburzia da Pellocce
Beba Loncar … Berta d’Avignone
Gigi Proietti … Pattume, Colombino
Lino Toffolo … Panigotto
Paolo Villaggio … Thorz

synopis: Le chevalier Brancaleone part pour la Terre Sainte avec son armée, composée de soldats inexpérimentés, qui a déjà beaucoup souffert dans son combat contre les troupes du nouveau pape Clément. En chemin, quelques déshérités et une sorcière rejoignent le chevalier. Arrivé en Terre Sainte, Brancaleone peut enfin montrer toute sa force, lors d’un tournoi où s’oppose, pour la victoire finale, cinq chrétiens à cinq maures. Le roi Beomondo assiste à ce combat, ainsi que sa fille Berta, l’aimée de Brancaleone, sous le regard jaloux de la sorcière. Celle-ci provoque le massacre des croisés et Brancaleone, seul survivant, se bat alors contre le spectre de la mort, laquelle l’épargne finalement après le sacrifice de la sorcière.

note: 7 /10

Lire la suite

L’armata Brancaleone


L’armata Brancaleone (1966)
VF: L’Armée Brancaleone

réalisateur: Mario Monicelli

scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli

acteurs:
Vittorio Gassman … Brancaleone da Norcia
Catherine Spaak … Matelda
Folco Lulli … Pecoro
Gian Maria Volonté … Teofilatto dei Leonzi
Maria Grazia Buccella … La veuve
Barbara Steele … Teodora
Enrico Maria Salerno … Zenone
Carlo Pisacane … Abacuc

synopis: Dans l’Italie autour de l’an mille, en proie à la peste et aux Sarrasins, les picaresques aventures du Sire Brancaleone da Norcia et de son improbable armée. Partis de Faleri à la conquête d’un titre féodal dans les Pouilles, ils devons affronter la peste, une veuve débridée et, après avoir délivrée une vierge enlevée par les brigands, les pirates sarrasins.

note: 8 /10

Lire la suite

Le quattro giornate di Napoli


Le quattro giornate di Napoli (1962)
VF: La bataille de Naples

réalisateur: Nanny Loy

scénaristes : Carlo Bernari, Pasquale Festa Campanile, Massimo Franciosa, Nanni Loy et Vasco Pratolini

Aldo Giuffrè … Pitrella
Lea Massari … Maria
Jean Sorel … Livornese
Gian Maria Volonté … Stimolo
Georges Wilson … Directeur de prison pour mineurs

sujet: Le film décrit l’insurrection qui a éclaté spontanément à Naples après la fusillade de quelques marins italiens le 28 Septembre 1943 et qui en quatre jours a battu et mis en déroute les Allemands hors de la ville avant l’arrivée des Alliés.

note: 8 /10

Lire la suite

Pasqualino Settebellezze


Pasqualino Settebellezze (1975)
VA: Seven Beauties

réalisateur et scénariste : Lina Wertmüller

acteurs:
Giancarlo Giannini … Pasqualino Frafuso
Fernando Rey … Pere du prisonier anarchiste
Shirley Stoler … Commandant
Elena Fiore … Concettina, une soeurr
Piero Di Iorio … Francesco, son frere
Enzo Vitale … Don Raffaele
Roberto Herlitzka … Socialiste
Lucio Amelio … Juriste
Ermelinda De Felice … sa mere

synopsis (wikipedia.fr) : Situé à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, le film décrit la vie du principal protagoniste, Pasqualino, un déserteur de l’armée italienne parachuté en Allemagne. Capturé par l’armée allemande et envoyé dans un camp de concentration, il tente de séduire la grosse femme autoritaire et peu attrayante (Shirley Stoler) en charge du camp pour assurer sa survie. Le film fait appel de nombreuses fois à des flashbacks qui présentent le passé du personnage et son cheminement jusque dans l’armée.

note: 8 /10

Lire la suite

La grande guerra


La grande guerra (1959)

VF: La grande guerre

Réalisateur: Mario Monicelli

Scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli et Luciano Vincenzoni

Acteurs:  Alberto Sordi (Oreste Jacovacci), Vittorio Gassman (Giovanni Busacca), Silvana Mangano (Costantina), Folco Lulli (Bordin), Bernard Blier (Capitano Castelli), Romolo Valli (Tenente Gallina)

Synopsis : 1917 – A l’heure où l’Italie s’engage aux côtés de la France dans le conflit mondial, deux soldats sortent du rang pour pratiquer la guerre buissonnière. Toujours en première ligne lorsqu’il s’agit de déserter le champ de bataille, Oreste Jacovacci et Giovanni Busacca se distinguent dans l’art d’éviter les ennuis et de collectionner les aventures…

note: 10 /10

Lire la suite

Riusciranno i nostri eroi a ritrovare l’amico misteriosamente scomparso in Africa ?


Riusciranno i nostri eroi a ritrovare l’amico misteriosamente scomparso in Africa ? (1968)
VF: Nos héros retrouveront-ils leurs amis mystérieusement disparus en Afrique?

Réalisateur: Ettore Scola
Scénaristes: Age et Scarpelli avec Ettore Scola
compositeur: Armando Trovajoli

Acteurs: Alberto Sordi … Fausto Di Salvio
Bernard Blier … Ubaldo Palmarini
Nino Manfredi … Oreste Sabatini

Synopsis: Un homme d’affaires fatigué de son travail, de sa famille et de sa vie part à la recherche d’un des ses meilleurs amis disparu en Afrique quelques années plus tôt, entraînant dans cette quête son comptable qui n’en demandait pas tant. Et quand après de très nombreuses aventures, ils retrouveront, finalement, leur ami devenu chef de tribu, se posera la question de le ramener dans ce qu’on appelle la civilisation…

note: 7 /10

Lire la suite