Fin de semaine italienne a Montréal décevante


Cet événement culturel et commercial a Montréal dure une semaine en août et existe depuis environ 20 ans. J’y vais souvent pour les 3 derniers jours sur la rue St Laurent pour y voir un ami qui y tiens un stand pour l’enseignement de l’italien. Il y a des marchands de vêtements, de voitures (Fiat 500), moto et des produits alimentaires italiens. Il y a aussi des stands plus culturels, des spectacles, des projections de films italiens et aussi des organismes de prêts bancaires. Oui c’est un sacre mélange sans aucun rapport parfois avec l’Italie.

Dimanche, il y avait un événement de dégustation de baba au rhume. Non ne regrettez pas d’y avoir pas assisté vous n’avez rien raté du tout. 6 personnes du jury se sont partagé 12 baba au rhum avec crème pâtissière pendant que le public (environ 100 personnes) se sont partagé au maximum 8 baba au rhum sans crème. Avant l’événement, je pensais goûté un baba au rhum entier. Je ne pensais pas avoir un morceau de la taille d’un petit sucre et sans crème. Imaginez 1/20e de baba au rhum ! C’est pas un peu ridicule et minable, quand on sait ce que coûte toute l’infrastructure, le service de sécurité, l’animateur qui essayait de faire de l’humour avec + ou – de succès ? A 30 degré a l’ombre et 40 avec le facteur humidex, j’avais l’impression qu’ils se foutaient royalement de notre gueule en mangeant ce baba sous nos yeux. Mais personne ne s’est plaint, même avec ironie quand une grosse blonde québecoise du jury commentais qu’elle devrait faire du jogging pour éliminer cet excès de calorie. Avec notre ration minimaliste, aucun problème de digestion ou d’excès de calorie. Probablement que l’année prochaine, ils recommenceront cette petite mascarade en public mais ça sera sans moi.

J’y retournerai sans doute pour voir mon ami s’il occupe toujours un stand d’apprentissage de l’italien mais je ne conseillerais plus cet événement de la rue St Laurent a part les projections de classique italien a Casa D’Italia sur la rue Jean Talon.

Le brave ragazze vanno in paradiso. Noi vogliamo andare dappertutto


Le brave ragazze vanno in paradiso. Noi vogliamo andare dappertuttoA part l’introduction de l’ancien acteur comique Pippo Franco, le reste ce sont les témoignages de jeunes femmes qui ont réussi dans le monde du spectacle en Italie que ce soit comme actrice cinéma ou théâtre, présentatrice TV, top modèle, chanteuse etc … 160 pages qui racontent succinctement leur objectif initial et leur parcours pour y arriver.
Cette juxtaposition peut être intéressante mais ce n’est pas le plus important a mon avis. Observez comment Alessandro Ticozzi, un jeune critique vénitien encore célibataire, tente de concilier travail et plaisir. :mrgreen:

Lire la suite

Ciao


J’ai lancé ce site sur la comedie italienne un jour avant la disparition du realisateur Dino Risi, le 7 juin 2008. J’ai porté ce flambeau avec mes articles pendant presque 7 ans. Je n’ai jamais trouvé de collaborateur bénévole et actif pour m’aider dans ma tache. Durant toutes ces années j’ai payé moi-même pour le nom de domaine comedieitalienne.com et la redirection de wordpress.com sans avoir reçu aucun don, juste un payement durant 2 ans pour un lien commercial (voyage a Rome). Je n’ai plus envie de payer ces frais annuels et ni vraiment le goût d’écrire (ou de recopier) encore régulièrement des critiques du cinéma italien.

A partir du 16 mars 2015, ce blog sera accessible uniquement avec cette adresse de wordpress. Les amoureux du cinéma italien qui lisent suffisamment bien l’italien pourront trouver de l’information sur Cinema Italiano

Lire la suite

Livre: Sull’eclettismo di Alberto Lattuada


sull-eclettismo-alberto-lattuada-ticozzi

Le jeune critique vénitien Alessandro Ticozzi vient de publier un nouvel ouvrage. Il y retrace la carrière du grand cinéaste Alberto Lattuada, avec certaines anecdotes et curiosités. Avec une préface du scénariste et producteur Enrico Vanzina et une série de témoignage (de Lando Buzzanca à Dalila di LazzaroCochi Ponzoni et bien d’autres). Alberto Lattuada était un directeur capable d’explorer plusieurs genres, mais toujours en restant fidèle à sa vocation littéraire poétique sans jamais de déclarations banales ou superficielles comme prétexte pour exprimer ses idées; la critique féroce des maux de la société italienne inévitablement corrompus, qu’il oppose à la pureté de la beauté féminine, en particulier chez les adolescents; la capacité d’introspection de respecter les sentiments et les pulsions même les plus intimes de ses personnages, ainsi que de gérer des moyens spectaculaires et capter l’attention du spectateur.

Cet ouvrage en italien de 56 pages que je vous recommande est disponible sur iBS ou ici pour 8 euro. Merci d’encourager de jeune auteur cinephile qui recueille autant de témoignages d’artistes italiens et partage avec éloquence sa passion du cinéma italien.

Après l’age d’or de la comedie italienne


Je suis tombé par hasard sur un article 2010 d’un cinephile & blogueur français qui prétendait qu’il n’y a plus de comedie italienne (au sens satirique). Il y a toujours des comédies italiennes en 2010 mais Pourquoi comme francophone nous ne sommes pas bien informes ?
Pour vous en convaincre regardez ce site italien sur le cinéma italien depuis 2000.

Plusieurs raisons, elles sont souvent moins nombreuses, moins bonnes en général et bien moins diffusées hors d’Italie. Moins de publicité aussi que les blockbusters US.

J’essaye sur mon site comedieitalienne.com de palier a cette lacune d’information mais souvent il faut comprendre l’italien car plusieurs comédies italiennes récentes (et également anciennes) ne sont pas diffusées a l’étranger donc aucun sous-titres ou VF.

Lire la suite

Mes monstres – memoires de Dino Risi


Dino Risi Mes monstres memoiresDix ans plus tard la publication en 2004 I miei mostri voila une traduction française des mémoires de Dino Risi: Mes monstres (Edition de Fallois | l’Age d’homme).

Dans cette confession autobiographique qui se place sous le signe des «Monstres» et des «Nouveaux Monstres», galerie de personnages de l’Italie de l’après-guerre cyniques, Risi se révèle être l’égal des Sordi, des Tognazzi, des Mastroianni et des Gassman qu’il mit en scène dans toute leur humanité, dans toute leur italianité. Des monstres d’égoïsme, certes, mais tellement humains, tellement vivants.

On rencontre le Tout-Rome du cinéma dans ces pages, c’est-à-dire le monde entier, au cours de ces glorieuses décades que furent les années cinquante, soixante et soixante-dix. Acteurs et actrices, producteurs, cinéastes, les héros sont italiens, français, américains, suédois. Et le miracle a lieu. Tous ces personnages, comme leurs spectateurs, sont issus de tous les milieux et c’est pour cette raison que le public les a suivis : parce qu’il se reconnaissait dans ses héros, parce qu’il s’identifiait à eux.

Lire la suite

Arnoldo Foà : la voix et le cinéma


Arnoldo FoaAlessandro Ticozzi, un jeune critique italien de cinéma qui réside a proximité de Venise, m’a récemment envoyé son nouvel ouvrage de 68 pages La voce e il cinema: Arnoldo Foà attore cinematografico. (Editioni Senso Inverso)

Sans doute que ce nom Arnoldo Foà évoque plusieurs souvenirs aux italiens d’Italie entre les pièces de théâtres, les seconds rôles dans des films, les téléfilms italiens et les émissions de radio mais rien chez moi ou presque. C’est un sentiment un peu désagréable, de se sentir comme exclu de cette culture italienne (disons « plus nationale ») même si ce n’était pas un célèbre acteur italien. C’est aussi un regret de ne pas recevoir via le satellite, les émissions de télévision de la RAI et combler une partie de ces lacunes et surtout ces plaisirs qui sont quasi-inaccessibles sinon pour les étrangers.

Lire la suite

Comédie à l’italienne


comedy italian style the golden age of italian film comediesComedy Italian Style

The golden age of italian film comedies

This book explores the work of Dino Risi with Il sorpasso (1962), I Mostri (1963), I Nuovi Mostri  (1977), and Profumo di donna (1974), Mario Monicelli with I Soliti Ignoti (1958), La grande guerra (1959), and Amici miei (1975), also Pietro Germi with Divorzio all’italiana (1961), as well as filmmakers as disparate as Federico Fellini with Amarcord (1973), Ettore Scola with Brutti, sporchi e cattivi (1976), Lina Wertmüller with ravolti da un insolito destino nell’azzurro mare d’agosto (1974), Luigi Comencini with Lo scopone scientifico and many others. In addition the volume explains how the genre was able to reveal during two decades (1960s and 1970s) many acting talents and confirmed the future legacy of picturesque icons such as Alberto Sordi, Nino Manfredi, Vittorio Gassman, Stefania Sandrelli, Monica Vitti, Giancarlo Giannini & Ugo Tognazzi, all of whom depicted the Italian resilience in the utmost idiosyncratic manner.

Voici un ouvrage sur la Comédie à l’italienne (Commedia all’italiana) que l’auteur a bien traduit en anglais par Comedy Italian Style. Ce genre et cette époque est souvent considéré par les cinéphiles et critiques professionnels comme l’age d’or de la comédie italienne.

Lire la suite

Sens critique


Je me suis finalement abonné au site Sens critique car littlebigxav et Alligator y sont inscrit depuis une ou deux années. Ne pouvant pas rapatrier mon Top 300 de comédies italiennes sur IMdb j’ai commencé un ajout manuel long et fastidieux mais intéressant en découverte cinématographique de toute sorte. Si votre entourage se plaint de votre boulimie cinéma ce n’est pas le site a consulter. :mrgreen: Mais il peut vous sauver du temps de la vision de certains films jugés médiocres par vos « éclaireurs » un concept intéressant avec les abonnés (similaire a Tweeter). Bien sur c’est important de bien choisir vos éclaireurs. C’est un avis (note ou critique) qui peut vous éviter un film médiocre, vous orienter vers un bon film et aussi malheureusement vous dissuader de voir un film que vous trouveriez excellent mais qu’ils n’ont pas apprécié.

Comme sur IMdb, il manque malheureusement plusieurs affiches de films et photo d’acteurs célèbres italiens. Imaginez que Alberto Sordi, Toto, Ugo Tognazzi et Nino Manfredi n’ont pas leur photo. Grave Sacrilège! 😆
Mais je vous rassure les principaux acteurs français et américains ont leur photo.

Sinon le site est très bien réalisé et organisé avec une Bande Annonce qui se lance quand on clic sur l’affiche du film (quand elle est disponible). Pratique sinon il faut la chercher sur youtube. Dans votre collection de titres, il y a les films déjà vu et noté, a voir, vos envies et vos recommandations a vos abonnés. invitation Sens CritiqueLe site aborde en plus des films, les livres, les jeux, les séries, les BD et la musique. Vous trouverez ma collection de films pèle mêle sur Paul Napoli. Si j’ai le temps et l’envie je ferai une liste des films italiens comme Xavier.