Che c’entriamo noi con la rivoluzione?


Che c’entriamo noi con la rivoluzione?Che c’entriamo noi con la rivoluzione? (1972)
VF: Mais qu’est-ce que je viens foutre au milieu de cette révolution? (1974)

realisateur: Sergio Corbucci
scénaristes: Sabatino Ciuffini, Massimo Franciosa, Sergio Corbucci
compositeur: Ennio Morricone

AVEC Vittorio Gassman, Paolo Villaggio, Ricardo Garrone, Eduardo Fajardo, Lorenzo Robledo, Leo Anchoriz, Rosanna Yanni…

SYNOPSIS : Mexique pendant la révolution zapatiste. Le colonel Carrasco sur fond de « I puritani » de Bellini, applique de terribles représailles en fusillant les insurgés par dizaines. Dans les geôles des militaires viennent chercher un prêtre. Le jeune soldat lui dit qu’il n’a rien à craindre : pour lui ce sera des balles à blanc. En chemin vers le peloton d’éxécution alors qu’il croise un autre prisonnier, il se souvient. Tout à commencer quand un acteur italien qui s’était grimé en maure Othello et était poursuivi par une horde de mexicains racistes se réfugie dans son église. Guido Guidi ainsi se nomme l’acteur se lave à la hâte le visage dans le bénitier, à la grande fureur de Don Albino qui le met à la porte de l’église. Le soir alors que Guido Guidi abandonne « Othello » pour « Richard III », vient le visiter un compatriote qui se dit producteur et qui veut lui financer sa pièce ainsi que sa tournée…

note: 6 /10 Lire la suite

Occhio alla penna


Occhio alla penna 1981Occhio alla penna (1981)
VF: ON M’APPELLE MALABAR

realisateur: Michele Lupo
scénariste: Sergio Donati
compositeur: Ennio Morricone

AVEC : Bud Spencer (Carlo Pedersoli), Amidou

SYNOPSIS : Un convoi militaire escortant un prisonnier s’engage dans un canyon. Quand le chef du convoi fait arrêter le convoi. Un nuée d’indiens perchés sur les hauteurs, ainsi qu’au fond du canyon empêche la progression de l’escorte. Le chef indien s’approche et une fois face à la cavalerie exige la libération du prisonnier. Voyant son infériorité numérique l’officier cède et fait relâcher le prisonnier. Le chef indien et l’ex prisonnier s’en vont au galop. C’est là que le doute s’empare du cavalier qui a la longue vue observe les indiens restés immobiles. Effectivement ce sont des leurres en bois et habillés à la hâte qui ont fait office de tribu indienne…

note: 6 /10 Lire la suite

Al di là della legge


Al di là della legge 1968Al di là della legge (1968)
VF: Pas de pitié pour les salopards

realisateur: Giorgio Stegani
scénaristes: Mino Roli, Giorgio Stegani, Fernando di Leo, Warren Kiefer, Hinge Hilger
compositeur: Riz Ortolani

AVEC : Antonio Sabàto, Lee Van Cleef, Lionel Stander, Herbert Fux, Bud Spencer, Gordon Mitchell, Graziella Granata

SYNOPSIS : Pendant un voyage en diligence, deux malfrats et un complice à cheval parviennent çà dérober la paye des mineurs de Silvertown. Et cela au nez et à la barbe de Ben Novak le nouvel ingénieur qui était chargé de la surveillance du magot. Ben Novak prend un cheval et repart sur les trace du convoi. En chemin il rencontre un va-nu-pied Cudlip le troisième larron qui a récupéré la paye des mineurs. Celui-ci vient juste de camoufler le larcin. Cudlip qui a perdu son cheval, vole celui de Ben Novak. Mais dans un bon geste le prend avec lui en selle et tous deux rentrent à la mine où les mineurs commencent à montrer de l’exaspération devant une paye qu’il va encore falloir attendre…

note: 6+ /10 Lire la suite

Django Unchained


Django UnchainedDjango Unchained (2012, 165 min)

réalisateur et scénariste: Quentin Tarantino

Avec  Jamie Foxx … Django
Christoph Waltz … Dr. King Schultz
Leonardo DiCaprio … Calvin Candie
Kerry Washington … Broomhilda von Schaft
Samuel L. Jackson … Stephen

synopsis: Deux ans avant la Guerre de Sécession (1860), dans le sud des États-Unis, un ancien dentiste devenu chasseur de primes, le Dr Schultz, libère un esclave noir nommé Django afin de pourchasser et d’abattre trois frères recherchés par les autorités. Sous les conseils du docteur, Django devient un habile chasseur de primes. Déterminés à retrouver la femme de Django Broomhilda, les deux acolytes découvrent qu’elle est maintenant au service de Calvin Candie, riche propriétaire d’une plantation et organisateur de combats entre esclaves. Ils se rendent sur son domaine afin de négocier l’achat d’un combattant, mais surtout de réunir Django et sa femme.

note: 8 /10 Lire la suite

Per qualche dollaro in più


Per qualche dollaro in piùPer qualche dollaro in più (1965, 132 min)
VF: Et pour quelques dollars de plus

réalisateur: Sergio Leone
musique: Ennio Morricone

AVEC : Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Gian Maria Volontè, Klaus Kinski, Luigi Pistilli, Mario Brega …

SYNOPSIS : Le colonel Mortimer qui a emprunté le train en direction de Santa Fe, tire la sonnette d’alarme au moment du passage du train à la gare de Tucumcari. Il est à la poursuite d’un outlaw nommé Guy Calloway. Le colonel Mortimer, entre dans un saloon, et demande au barman où se trouve l’homme recherché pour 1000 dollars. Le barman lui dit qu’il est dans une chambre à l’étage. Calloway malgré sa tentative de fuite est abattu par Mortimer. En percevant sa prime et en se renseignant sur le dénommé Baby « Red » Cavanagh recherché pour 2000 dollars il apprend que celui-ci se trouve sûrement à WhiTe Rock, mais qu’il a déjà à ses trousses un chasseur de prime surnommé le manchot…

note: 7+ /10 Lire la suite

Western italien dit « spaghetti »


Aux Etats-Unis dans les années 1950 se tournent de grands péplums dont le premier « Quo Vadis » de Mervyn LeRoy, « Les 10 commandements » de Cecil B. De Mille « Ben-Hur » de William Wyler, « Spartacus » de Stanley Kubrick et « Cléopâtre » de Joseph L. Mankiewicz. Ces productions profitent des installations et des coûts de production de Cinecittà. Ce qui lance l’industrie de péplums italiens avec des héros tels Hercule ou Maciste aux diverses aventures qui amusent les foules italiennes et européennes. Mais le genre se tarit et le principal studio italien « Titanus » est en faillite.

1964 : Sergio Leone décide d’adapter un film japonais de samouraï d’Akira Kurosawa « Yojimbo » en western qui s’intitule « Pour une poignée de dollars » Tout en rejetant le code américain des films de John Ford, John Sturges ou Howard Hawks. Le héros n’est pas issue de la cavalerie ou un fermier aux prises d’un potentat régional. Le héros surgit de nulle part, ne porte pas de nom et possède une morale plus que douteuse. Le film contient une violence inhabituelle empreinte de sadisme. Nouveauté un genre d’humour noir s’invite dans le genre. Les plans de Sergio Leone étirent le temps avant les scènes d’action, qui elles, sont très brèves. Lire la suite

Il buono, il brutto, il cattivo


Il buono, il brutto, il cattivo (1966, 182 min)
VF: Le Bon, la Brute et le Truand (1968, 166 min)

réalisateur : Sergio Leone
scénaristes: Sergio Leone, Luciano Vincenzoni, Age & Scarpelli, Sergio Donati
musique: Ennio Morricone

Clint Eastwood : Blondin, « le bon »
Lee Van Cleef : Sentenza, « la brute »
Eli Wallach : Tuco, « le truand »
Aldo Giuffrè : le capitaine alcoolique
Luigi Pistilli : le père Pablo Ramirez
Rada Rassimov : Maria
Mario Brega : le caporal Wallace

SYNOPSIS : Trois hommes Blondin, Tuco et Sentenza sont à la recherche d’un trésor durant la guerre civile américaine. Chacun connaît une partie de l’énigme pour atteindre le trésor. Il faut en réunir tous les morceaux pour atteindre le cimetière de Sad Hill et la tombe sans nom à côté de celle de Arch Stanton. Au gré des opportunités, et des péripéties, les alliances seront bouleversées tout au long de leur quête. L’exacerbation des trahisons et des rivalités auront leur dénouement au cimetière.

note: 8+ /10 Lire la suite

Il Mio nome è NESSUNO


mon nom est personne 1972

Mon nom est PERSONNE ( 1973 ) IMDb

Réal. Tonino Valerii et Sergio Leone

Scénaristes : Sergio Leone (idée), Fulvio Morsella et Ernesto Gastaldi

Musique: Ennio Morricone

Acteurs :
Terence Hill (Mario Girotti) – Personne
Henry Fonda – Jack Beauregard

Synopsis: L’action se déroule à la fin de la conquête de l’Ouest. Jack Beauregard (Henry Fonda), un héros vieillissant, veut qu’on le laisse vivre en paix, mais doit souvent affronter de jeunes têtes brûlées espérant se faire un nom en tuant la légende. Il est admiré par un jeune cow-boy, Personne (Terence Hill), qui veut le voir accomplir un dernier exploit : affronter à lui tout seul la « Horde sauvage », pour « entrer dans les livres d’Histoire ».

Note: 7+ /10

Lire la suite