Un amore a Roma


L'inassouvie-1960Un amore a Roma (1960)
VF: L’Inassouvie

Réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Ennio Flaiano, Dino Risi
compositeur: Carlo Rustichelli

AVEC : Peter Baldwin, Mylène Demongeot, Elsa Martinelli, Maria Perschy, Claudio Gora, Vittorio de Sica…

SYNOPSIS : Rome début des années 1960, Marcello Cenni est un enfant de la noblesse convertie à la haute bourgeoisie, mi-écrivain, mi-oisif. Il habite dans le palais romain familial avec son père. Ce soir il rompt avec Fulvia. Alors qu’il rentre chez lui il rencontre devant la porte fermée d’une pension Anna. Elle vient de Trévise d’origine populaire et se dédie à devenir actrice. Marcello à force d’insistance parvient à rentrer dans la chambre d’Anna et à y passer la nuit. Mais ce qui pour lui est l’aventure d’un soir commence à le travailler. Il finit par aller la retrouver sur un tournage à Cinecittà. Malgré le fait qu’ Anna et Marcello n’aient pas la même éducation ni les mêmes intérêts ils finissent par former un couple. Mais un couple bancal…

note: 6 /10 Lire la suite

Mes monstres – memoires de Dino Risi


Dino Risi Mes monstres memoiresDix ans plus tard la publication en 2004 I miei mostri voila une traduction française des mémoires de Dino Risi: Mes monstres (Edition de Fallois | l’Age d’homme).

Dans cette confession autobiographique qui se place sous le signe des «Monstres» et des «Nouveaux Monstres», galerie de personnages de l’Italie de l’après-guerre cyniques, Risi se révèle être l’égal des Sordi, des Tognazzi, des Mastroianni et des Gassman qu’il mit en scène dans toute leur humanité, dans toute leur italianité. Des monstres d’égoïsme, certes, mais tellement humains, tellement vivants.

On rencontre le Tout-Rome du cinéma dans ces pages, c’est-à-dire le monde entier, au cours de ces glorieuses décades que furent les années cinquante, soixante et soixante-dix. Acteurs et actrices, producteurs, cinéastes, les héros sont italiens, français, américains, suédois. Et le miracle a lieu. Tous ces personnages, comme leurs spectateurs, sont issus de tous les milieux et c’est pour cette raison que le public les a suivis : parce qu’il se reconnaissait dans ses héros, parce qu’il s’identifiait à eux.

Lire la suite

In nome del popolo italiano


In nome del popolo italiano (1971) VF: Au nom du peuple italienIn nome del popolo italiano (1971)
VF: Au nom du peuple italien (1975 et 2013)

réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Age & Scarpelli
compositeur: Carlo Rustichelli

AVEC: Ugo Tognazzi, Vittorio Gassman, Ely Galleani, Yvonne Furneaux, Michele Cimarosa, Renato Baldini…

SYNOPSIS : Rome début des années 1970, le juge Mariano Bonifazi achève un dossier immobilier par la destruction d’un immeuble inachevé, quand le dossier de Silvana Lazzorini, une jeune fille suicidée lui parvient. Après avoir reçu ses parents. Il est convaincu que Silvana Lazzorini vivait de ses charmes vendus à de riches industriels, parmi lesquels Lorenzo Santenocito un puissant industriel, pollueur de l’environnement, et grand corrupteur dont le passe temps favori, outre de tromper sa femme, est de prendre les jeunes auto-stoppeur à bord de sa Maserati et de les accabler en paroles pour leur fainéantise, leur idéal gauchiste et leur accoutrement de beatniks…

note: 7+ /10 Lire la suite

Il Giovedi


Il Giovedi (1963 N/B 100 min)

réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Dino Risi, Franco Castellano et Giuseppe Moccia
compositeur: Armando Trovajoli

Acteurs: Walter Chiari … Dino Versini
Michèle Mercier … Elsa
Roberto Ciccolini … Robertino
Umberto D’Orsi … Rigoni

synopsis: Dino, la quarantaine, qui vit séparé de son épouse depuis de longues années, profite d’un jeudi passé en compagnie de son jeune fils de 8 ans, Robertino, pour tenter de gagner son affection et retrouver son estime…

note:  . /10

Lire la suite

Il tigre


Il tigre (1967)
vf L’homme à la Ferrari

réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Age & Scarpelli, Dino Risi
musique: Fred Bongusto

acteurs: Vittorio Gassman, Ann-Margret, Eleanor Parker, Fiorenzo Fiorentini, Antonella steni, Caterina Boratto…

Synopsis: Rome années 1960, Francesco Vincenzini un entrepreneur quadragénaire surnommé « le tigre » parce qu’il qui vit à cent à l’heure, et est impitoyable en affaires, vient d’être grand-père. C’est pour lui une rude épreuve. Après une séance de psychanalyse catholique, suivie d’une soirée où il a fait se pâmer les dames de la haute société romaine, par des valses et des tangos endiablés, le voici le soir confronté à son fils sur la fin de l’adolescence qui est en pleine tentative de suicide à cause de Carolina, une jeune étudiante en art dont il est éperdument amoureux et qui vient de le quitter. Il se rend chez la mère de Carolina où vit cette dernière. Mais Carolina séduit Francesco qui dans un premier temps refus ses avances…

note: 7+ /10 Lire la suite

Scemo di guerra


Scemo di guerra (1985, 105 min)
VF: Le fou de guerre

réalisateur: Dino Risi
scenaristes: AGEnore Incrocci & Furio SCARPELLI

Coluche : capitaine Oscar Pilli
Beppe Grillo : sous-lieutenant Lupi, psychiatre
Fabio Testi : lieutenant Boda
Franco Diogene : capitaine Nitti
Bernard Blier :  major Belucci
Claudio Bisio : lieutenant Pintus
Tiziana Altieri : Fatma
Alessandra Vazzoler : Lola

synopsis: En 1941, le jeune sous-lieutenant Lupi, spécialiste en psychiatrie, est envoyé dans le désert de Libye. Là, il rencontre le capitaine Pilli, l’un des officiers médecins. Celui-ci a une attitude tyrannique envers les soldats qu’il brime sans justification. Lupi comprend vite que Pilli est devenu fou, suite à l’annonce de la mort de sa mère. Le sous-lieutenant est pris de pitié pour le capitaine.

note: 6 /10  Lire la suite

Totò e i re di Roma


Totò e i re di Roma (1952, nb 100 min)

réalisateurs: Mario Monicelli & Steno

scenaristes: Ennio De Concini, Dino Risi, Steno, Mario Monicelli

Totò: Ercole Pappalardo
Anna Carena: Armida, l’epouse
Alberto Sordi: maître d’école
Aroldo Tieri: Ferruccio
Giovanna Pala: Giannina
Anna Vita: fille aînée de Ercole

synopsis: Ercole Pappalardo, marié, cinq fils, ambitionne d’être promu dans son service. Lors de son entretien, tout va de travers, son patron découvre qu’il n’a pas les diplômes nécessaires à son poste.

note: 8 /10 Lire la suite

Straziami ma di baci saziami


Straziami ma di baci saziami (1968, 100 min)
VF: Fais-moi très mal mais couvre-moi de baisers ou Fiancailles a l’Italienne

réalisateur: Dino Risi
scenaristes: Dino Risi, Age et Scarpelli
compositeur: Armando Trovajoli

Nino Manfredi : Marino Balestrini
Pamela Tiffin : Marisa Di Giovanni
Ugo Tognazzi : Ugo Ciceri
Moira Orfei : Adelaide

synopsis: Marino et Marisa doivent se marier. C’est sans compter les ragots sans fondements qui sont rapportés à Marino… Celui-ci rompt alors les fiançailles. Quelques années plus tard, Marino est pris de regrets et tente de retrouver Marisa. Malheureusement, celle-ci a tenté de se suicider et est à l’hôpital… Elle a épousé un sourd-muet pour lequel elle n’éprouve pas d’amour et retrouve avec bonheur son premier fiancé. Le couple reformé tente de se débarrasser du mari. Celui-ci retrouve ses facultés et décide de devenir moine et c’est lui qui marie le couple…

note: 7 /10 Lire la suite

Vedo nudo


Vedo nudo (1969, 114 min)
VF: Une poule, un train… et quelques monstres

réalisateur: Dino Risi
scenaristes: Fabio Carpi, Jaja Fiastri, Ruggero Maccari, Dino Risi et Bernardino Zapponi
compositeur: Armando Trovajoli

acteurs:  Nino Manfredi … Cacopardo / Angelo Perfili / Ercole / le voyeur / réparateur du téléphone / Maurizio / Nanni
Sylva Koscina … la Diva
Enrico Maria Salerno … Carlo Alberto Rinaldo

synopsis: 1/La Diva – L’actrice Sylva Koscina recueille un blessé grave qu’elle porte à l’hôpital le plus proche. Là, les médecins et les infirmiers lui portent une telle attention qu’ils en oublient le blessé et le laissent mourir. 2/Audience à huis clos – Un paysan demeuré passe en jugement pour avoir violé une poule. Le tribunal l’acquitte mais l’oblige à payer des dommages et intérêts aux propriétaires du gallinacé qui, traumatisé, ne pond plus. 3/Ornella – Ercole est un jeune employé de poste timide et homosexuel qui entretient une correspondance, sous le pseudonyme d’Ornella, avec Carlo Rinaldo. Quand celui-ci, en visite à Rome, décide de venir faire la connaissance d’Ornella, Ercole se fait alors passer pour le frère d’Ornella. Mais, Carlo découvre peu à peu la vérité, et l’accepte. 4/Le voyeur – Un culturiste myope croyant observer une jeune fille qui s’est déshabillée devant une fenêtre qui fait face à la sienne découvre que c’est en fait son propre corps qui se reflète dans un jeu de miroirs. 5/La dernière vierge – Manuela, une petite oie blanche provinciale, prend un réparateur de téléphone pour le maniaque sexuel dont on parle à la radio et se donne à lui pour avoir la vie sauve. 6/Locomotive chérie – Nino, traumatisé par les bombardements durant la guerre, abandonne chaque soir sa très belle femme pour aller se coucher entre les rails et jouir quand passe au-dessus de lui, à pleine vitesse, le Paris-Rome. 7/Je vois nu – Le directeur d’une agence publicitaire est atteint d’une maladie singulière : il voit nues toutes les femmes qu’il rencontre. Après avoir suivi un traitement dans une clinique psychiatrique suisse, il reprend ses fonctions, guéri et il s’aperçoit que ce sont les hommes que maintenant il voit nus. (résumé plus complet)

note: 7 /10 Lire la suite

Poveri ma belli


Poveri ma belli (1956 nb 101 min)
VF: Pauvres mais beaux (1959)

réalisateur: Dino Risi
scénaristes : Dino Risi, Pasquale Festa Campanile et Massimo Franciosa

acteurs: Marisa Allasio … Giovanna
Renato Salvatori … Salvatore
Maurizio Arena … Romolo
Memmo Carotenuto … conducteur bus
Lorella De Luca … Marisa
Alessandra Panaro … Anna Maria
Mario Carotenuto … Oncle Mario
Virgilio Riento … père de Giovanna

synopsis: L’amitié de Romolo et Salvatore, deux garçons très intéressés par la gent féminine, est mise à rude épreuve par la rencontre de Giovanna : ils se disputent afin d’obtenir les faveurs de la belle qui finit par leur préférer un troisième larron. Romolo et Salvatore finissent par se rendre compte qu’il est aussi possible et agréable de perdre la tête pour leurs sœurs respectives …

note: 6 /10 Lire la suite