Il conte Max

Il conte Max (1957 N/B 101 min)
VF: Madame, le comte, la bonne et moi

réalisateur: Giorgio Bianchi
scénaristes: Giorgio Bianchi, Ruggero Maccari, Ettore Scola, Alberto Sordi  d’après une histoire de Amleto Palermi

Alberto Sordi … Alberto Boccetti
Vittorio De Sica… Comte Max Orsini Varaldo
Anne Vernon … Baronne Elena di Villombrosa
Susana Canales … Lauretta Campo
Tina Pica … La tante
Juan Calvo: L’oncle Giovanni

synopsis: Vendeur de journaux, Alberto admire beaucoup un de ses plus distingués clients, le comte Max Orsini. Flatté de l’attitude amicale à son égard du vieux comte ruiné, il lui prête gratuitement revues et journaux. Admirant avec quelle élégance le comte Max Orsini salue les aristocrates qu’il rencontre, Alberto observe les attitudes cérémonieuses de son vieil ami et lui demande des leçons de savoir-vivre et de maintien. Ainsi le comte ruiné et affamé se fait servir un copieux dîner chez l’oncle et la tante d’Alberto, sous prétexte de donner une leçon à son élève fasciné. Alberto, nanti de ce nouveau savoir, ayant pris quelques leçons de bridge, emportant une garde-robe d’homme du monde, part aux sports d’hiver, à Cortina la station élégante par excellence.

note: 8+ /10 Lire la suite

Lo scocciatore – Via Padova 46

Lo scocciatore – Via Padova 46  (1954 n/b 85 min)

réalisateur: Giorgio Bianchi
scenaristes: Aldo De Benedetti, Fede Arnaud, Leopoldo Trieste, Giorgio Bianchi

Peppino De Filippo: Arduino Buongiorno
Alberto Sordi: Gianrico (lo scocciatore)
Giulietta Masina: Irene
Arlette Poirier: Marcella
Carlo Dapporto: avocat Tancredo Tancredi
Leopoldo Trieste: le maître chanteur
Luigi Pavese: le chef de bureau
Lidia Martora: Carmela, épouse de Arduino
Memmo Carotenuto: Bertuscelli, collegue de Arduino

synopsis: Arduino Buongiorno est un modeste fonctionnaire qui est oppressé par son épouse. Un dimanche après-midi sur une terrasse de café, il est séduit par une dame française (Arlette Poirier) tres élégante qui se fait appelé Marcella. Au travail, il apprend de son collègue qu’elle est tres probablement une prostituée de luxe. Il finit par se rendre a son domicile a Rome, au 46 rue Padova, mais personne ne répond. Le lendemain, il apprend qu’elle a été assassiné et il panique. Irène convaincu qu’il est le héros de ce crime passionnel le poursuit ainsi que son voisin de palier Gianrico (Sordi).

note: 8 /10 Lire la suite

Il moralista

Il moralista (1959 n/b 100min)

réalisateur: Giorgio Bianchi
scénaristes: Oreste Biancoli, Ettore Maria Margadonna, Rodolfo Sonego, Vincenzo Talarico

Alberto Sordi: Agostino
Vittorio De Sica: le président
Franca Valeri: Virginia, la fille du président
Gina Mattarolo: Eleonora, la secretaire de Agostino
Franco Fabrizi: Giovanni
Piera Arico: la compagne de Giovanni
Mara Berni: Vera Serni, une starlette
Christiane Nielsen: Marga
Maria Perschy: Monique

synopsis: Le président de l’Organisation Internationale de la Moralité Publique a un nouveau secrétaire doté d’une rigueur implacable, qui devient vite un exemple pour tous. Cependant le président va découvrir que cette homme est à la tête d’un véritable empire des plaisirs nocturnes… (résumé complet en italien)

note: 8 /10 Lire la suite

Brevi Amori A Palma Di Maiorca

Sordi - Brevi Amori A Palma Di MaiorcaBrevi Amori A Palma Di Maiorca (1960) IMDb

Réalisateur: Giorgio Bianchi

Acteurs:
Alberto Sordi … Anselmo Pandolfini
Gino Cervi … Andre Breton
Belinda Lee … Mary Moore

Synopsis: Plusieurs aventures amoureuses à Palma Di Maiorca situé sur une ile espagnole en mer méditerannée.

Note: 4 /10

Comédie romantique estivale légère à réserver aux fans d’Alberto Sordi. En dehors des 30 minutes de scènes avec Sordi, le film a assez mal vieilli et ne présente aucun intérêt avec des acteurs plutôt insipides et un scénario superficiel et convenu. Gino Cervi n’a d’ailleurs pas un rôle interessant dans cette comedie romance.

Sordi interprète un séducteur boiteux Anselmo qui essaye de séduire par tous les moyens une actrice américaine Mary Moore. Son insistance agace l’actrice qui fait appel à la police locale. Belinda Lee est l’actrice séduisante dont Renato Salvatori tombait amoureux dans I Magliari (1959).

Disponible TVrip de médiocre qualité sur Bittorent.