La mia signora


La mia signora (1964 N/B 115 min)
VF: (1982)

réalisateurs:  Mauro Bolognini, Tinto Brass et Luigi Comencini
scénaristes: Alberto Bevilacqua (« L’uccellino »), Luigi Comencini (« Eritrea »), Marcello Fondato (« Eritrea »), Goffredo Parise (« I miei cari »), Rodolfo Sonego (« L’uccellino », « I miei cari », « L’automobile », « Luciana »)
compositeur: Armando Trovajoli

avec: Alberto Sordi, Silvana Mangano, Claudio Gora, Maria Tedeschi…

synopsis: comedie satirique en 5 épisodes sur le thème du couple.
1. L’uccellino (Brass):
Un mari déteste a mort un canari qu’adore son épouse.
2. Eritrea (Comencini):
L’ingénieur arriviste Sartoletti fait tout son possible pour s’attirer les faveurs d’un puissant et coureur de jupons, jusqu’à engager une prostituée et la faire passer pour sa femme.
3. I miei cari (Bolognini):
un homme est critiqué par sa famille car il est malade.
4. Luciana (Bolognini):
Un homme et une femme, marié et malheureux, attendent leurs conjoints respectifs. Ils espèrent que le crash de l’avion annoncé soit celui qui transportent leurs conjoints.
5. L’automobile (Brass) :
Un homme est obsédé par sa Jaguar et se désintéresse de l’infidélité de son épouse.

note: 8+ /10 Lire la suite

Le streghe


Le streghe (1967, 107 min) VF: Les Sorcieres

1. « La sorcière brûlée vive » de Luchino Visconti
AVEC : Annie Girardot, Silvana Mangano, Francisco Rabal, Massimo Girotti, Helmut Berger, Marilu Tolò
synopsis: Dans la station de ski de Cortina d’Ampezzo une actrice célèbre débarque chez des amis comme une diva. Mais durant la soirée les invités cherchent à percer le personnage et découvrent une femme fragile enceinte ayant des malaises et dont le couple bât sérieusement de l’aile…

2. « Le sens civique » de Mauro Bolognini
AVEC : Alberto Sordi, Silvana Mangano
synopsis: Une femme profite d’un accident de la circulation pour embarquer un homme blessé dans sa voiture et traverser Rome à toute vitesse, mouchoir blanc à la fenêtre, pour arriver à l’heure à son rendez-vous amoureux…

3. « La terre vue de la lune » de Pier Paolo Pasolini
AVEC : Totò, Ninetto Davoli, Silvana Mangano, Laura Betti
synopsis: Dans un bidonville de la banlieue romaine, un père vieillissant et son grand dadet de fils pleurent respectivement femme et mère qui vient de mourir empoisonnée par des champignons. Une fois les larmes versées, pas questions pour eux de rester sans femme et mère, et sur un accord commun se mettent à la recherche d’une femme belle mais pas rousse. Au bout d’une année ils rencontrent Assurdina superbe femme sourde et muette, le père l’épouse et elle se révèle être une véritable fée du logis. Mais pour acheter une maison plus grande ils ont un cruel besoin d’argent. Ils décident de monter une arnaque…

4. « La sicilienne » de Franco Rossi
AVEC : Silvana Mangano
synopsis: Une femme d’un village sicilien affirme avoir été violée par un homme du village voisin. La vendetta est aussitôt proclamée puis la vendetta de la vendetta et ainsi de suite jusqu’à ce que l’on ne sache plus pourquoi tous ces hommes meurent à coups de fusils depuis tant de temps…

5. « Une soirée comme les autres » de Vittorio de Sica
AVEC : Silvana Mangano, Clint Eastwood
synopsis: Rome, Giovanna mariée à Charlie depuis plu de 10 ans se plaint que celui-ci la délaisse et ne lui fait plus l’amour. Elle plonge alors dans des rêves extatiques où elle se fait prendre par les super héros des bandes dessinées. Elle finit même par fantasmer qu’elle fait un strip-tease torride dans un stade rempli d’hommes. Et que Charlie en héros de western tire dans la foule pour éliminer un à un ses rivaux.

MUSIQUE : Piero Piccioni sauf pour  « La terre vue de la lune« de Ennio Morricone

note pour l’ensemble: 7 /10 Lire la suite

Lo scopone scientifico


Lo scopone scientifico (1972, 115 min)
vf: L’Argent de la vieille 

réalisateur : Luigi Comencini
scénariste: Rodolfo Sonego
musique: Piero Piccioni

Avec Alberto Sordi (Peppino), Silvana Mangano (Antonia), Bette Davis, Joseph Cotten, Mario Carotenuto (le professeur) …

synopsis : Années 1970, une vieille milliardaire américaine écume la planète en jouant aux cartes contre des pauvres et les tond systématiquement. Ce jour elle débarque à Rome dans sa splendide villa avec vue sur le dôme de la basilique Saint Pierre mais aussi non loin d’un bidonville dans lequel vivent Peppino et Antonia deux chiffonniers qui sont ses adversaires habituels au jeu de Scopa appelé Scopone scientifico. Mais la vieille les appelle « mes chers amis » et en fait ses obligés en leur offrant l’avance de la première mise. La vieille est persuadée que sa richesse provient de son intelligence supérieure à celle de ses adversaires. Non seulement elle est dotée d’un caractère de mauvaise perdante, mais elle s’en prend violemment à George, son partenaire et ex-amant, et le bat . Quand elle perd, elle force ses adversaires (Peppino et Antonia dans ce cas) à rejouer et faire tapis jusqu’à ce que sa fortune infinie lui permette de tout reprendre, une fois les mauvaises passes passées. La vieille semble donc invincible et c’est le curé du bidonville qui le dit, « invincible comme la mort ». Or la vieille est fatiguée. Le bidonville se cotise pour permettre à Peppino et Antonia de la lessiver jusqu’à son dernier dollar…

note:  8+/10 Lire la suite

Il disco volante


Il disco volante (1964)
VF: La Soucoupe volante

réalisateur: Tinto Brass

scénariste:Rodolfo Sonego

acteurs:
Alberto Sordi … Sgt. Vincenzo Berruti / Marsicano / Don Giuseppi / Comte Momi Crosara
Silvana Mangano … Vittoria
Monica Vitti … Dolores, la femme du Maire
Gianluigi Crescenzi … Fantuzzi
Graziella Polesinanti … Comtesse Crosara
Alberto Fogliani … Maire

synopsis: Une soucoupe volante martienne atterrit dans la campagne d’un village de Vénétie (Italie), les gendarmes commencent leurs enquêtes. Quelques personnes affirment avoir vu les visiteurs extraterrestres pendant qu’une paysanne Vittoria réussit même à en capturer un et le vend au Comte Crosara le propriétaire terrien. La mère de celui-ci, jalouse de l’affection que lui porte son fils, tue le martien et expédie son fils en asile, où finiront, graduellement, tous ceux qui ont eu des contacts avec les martiens y compris le brigadier responsable de l’enquête.

note= 7+ /10  Lire la suite

Io, io, io… e gli altri


Io, io, io… e gli altri (1965)

VF: Moi, moi, moi, et les autres

réalisateur: Alessandro Blasetti

scénaristes : Adriano Baracco, Leonardo Benvenuti, Alessandro Blasetti, Lianella Carell, Suso Cecchi d’Amico, Piero De Bernardi, Ennio Flaiano, Age et Scarpelli, Carlo Romano, Giorgio Rossi, Libero Solaroli, Vincenzo Talarico

acteurs:
Gina Lollobrigida … Titta
Silvana Mangano … Silvia
Walter Chiari … Sandro
Vittorio De Sica … Commendator Trepossi
Nino Manfredi … ‘Millevache’
Marcello Mastroianni … Peppino Marassi
Caterina Boratto … Luigia
Vittorio Caprioli … politicien
Franca Valeri … journaliste
Salvo Randone … homme dans le train
Marisa Merlini … dame au telephone
Sylva Koscina … la ‘Star’

synopsis: Sandro, journaliste cynique, s’amuse à repérer l’égoïsme même dans les endroits qui en sont a priori dépourvu. Son ami Peppino semble être un vrai misanthrope.

note: 8 /10

Lire la suite

La grande guerra


La grande guerra (1959)

VF: La grande guerre

Réalisateur: Mario Monicelli

Scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli et Luciano Vincenzoni

Acteurs:  Alberto Sordi (Oreste Jacovacci), Vittorio Gassman (Giovanni Busacca), Silvana Mangano (Costantina), Folco Lulli (Bordin), Bernard Blier (Capitano Castelli), Romolo Valli (Tenente Gallina)

Synopsis : 1917 – A l’heure où l’Italie s’engage aux côtés de la France dans le conflit mondial, deux soldats sortent du rang pour pratiquer la guerre buissonnière. Toujours en première ligne lorsqu’il s’agit de déserter le champ de bataille, Oreste Jacovacci et Giovanni Busacca se distinguent dans l’art d’éviter les ennuis et de collectionner les aventures…

note: 10 /10

Lire la suite

L’oro di Napoli


L’oro di Napoli (1954)
VF: L’or de Naples

Réalisateur: Vittorio De Sica
Scénariste: Vittorio De Sica et Giuseppe Marotta (histoire)

Acteurs:
Silvana Mangano … Teresa – ep. « Teresa »
Sophia Loren … Sofia – ep. « Pizze a credito »
Eduardo De Filippo … Don Ersilio Miccio – ep. « Il professore »
Paolo Stoppa … Don Peppino – ep. « Pizze a credito »
Totò … Don Saverio Petrillo – ep. « Il guappo »
Vittorio De Sica … Comte Prospero B. – ep. « I giocatori »

Synopsis: comédie à sketchs:

  1. LE CAÏD (Il guappo) conte l’histoire du « pazzariello » (bouffon de cortège populaire) Don Saverio. Un fâcheux aux allures de caïd s’incruste chez lui depuis des années, le ridiculisant auprès de sa famille. La veille de Noël, il se décidera enfin à le chasser de son foyer.
  2. PIZZA À CRÉDIT (ou MANGEZ AUJOURD’HUI, PAYEZ DEMAIN). La belle « pizzaiola » (vendeuse de pizzas) a oublié son émeraude chez son amant, qu’elle va voir chaque jour, quand son mari la croit à la messe. Elle prétend qu’elle a fait tomber le bijou par mégarde dans une pizza. Une demi-douzaine de clients vont être l’objet d’une traque acharnée du mari trompé.
  3. UN ENFANT EST MORT (Funeralino). Sa mère, accablée de douleur, transforme les funérailles en spectacle, distribuant des dragées aux enfants pauvres de la baie de Naples.
  4. LES JOUEURS. (I giocatori) Le comte Prosper, interdit de jeu par sa femme, ne trouve comme partenaire aux cartes que le fils de son portier, qui le bat avec une veine insolente.
  5. TERESA est une prostituée qui se voit un jour demandée en mariage par un riche fils de famille, que la mort de sa chaste fiancée a laissé inconsolable. C’est par esprit de mortification qu’il a décidé d’épouser une grue. Celle-ci saura se venger de cet outrage.
  6. LE MARCHAND DE SAGESSE (Il professore). Don Ersilio débite la sagesse antique contre espèces sonnantes. Pour venger son quartier de la morgue d’un richard, il organise un spectaculaire « pernacchio » (persiflage à base de flatulence).

Note: 8 /10 Lire la suite

Crimen


Crimen (1960)
VF: Chacun son alibi

réalisateur : Mario Camerini
scénariste : Rodolfo Sonego

Alberto Sordi … Alberto Franzetti
Vittorio Gassman … Remo
Silvana Mangano … Marina
Nino Manfredi … Quirino
Franca Valeri … Giovanna
Bernard Blier … Commissaire de police
Sylva Koscina … Carolina

Synopis: Sur le train direct pour Nice se trouve un jour : Alberto, qui se rend à Monaco pour rejoindre son épouse en vacances, Remo et Marina, attirés par le mirage de l’argent facile au Casino, Quirino et Joanna, vont à Monaco pour restituer a sa riche propriétaire un chien perdu à Rome. Mais la découverte de la vieille dame, qui est décédé dans des circonstances mystérieuses, implique l’un après l’autre, les cinq personnages pour l’accusation d’assassinat. Remo et Marina sont découverts avec le cadavre de l’assasin dans leur valise. Quirino et Joanna ne saurait valablement justifier certaines de leurs actions. Albert est si fasciné par les accusations, qu’il finit par s’accuser du crime. Les mensonges, la réticence, les accusations mutuelles et les preuves recueillies par la police française les auraient rendus coupables si la perspicacité du commissaire en charge de l’enquête n’avait pas démêler l’écheveau de façon inattendue. En rentrant dans leur patrie totalement réhabilité, il se produit un nouveau crime dans le train pour Rome. Ayant retenue la leçon en France, ils aident spontanément la police italienne qui trouvant ce comportement suspect les envois en prison pour 5 jours. :mrgreen:

Note: 9 /10 Lire la suite