Sedotta e abbandonata


Sedotta e abbandonata (1964 n/b 115 min)
VF: Séduite et abandonnée

réalisateur: Pietro Germi
scénaristes: Luciano Vincenzoni, Pietro Germi, Agenore Incrocci & Furio Scarpelli
compositeur: Carlo Rustichelli

AVEC Stefania Sandrelli :Agnese Ascalone
Saro Urzi : Don Vincenzo Ascalone
Aldo Puglisi : Peppino Califano
Leopoldo Trieste : Baron Rizieri Zappalà
Lando Buzzanca: Antonio Ascalone

synopsis: Peppino habite une petite ville de Sicile. Fiancé à Mathilde Ascalone, il abuse de Agnese, la sœur de Mathilde. Lorsque le père, Vincenzo Ascalone, apprend le déshonneur de sa fille qui maintenant attend un enfant de Peppino, il enferme la fautive et espère convaincre le coupable de réparer son erreur.

note:  7 /10 Lire la suite

L’ingorgo – una storia impossibile


L’ingorgo – una storia impossibile (1979, 128 min)
vf: Le grand embouteillage

réalisateur: Luigi Comencini
scénaristes: Luigi Comencini, Ruggero Maccari et Bernardino Zapponi
musique: Stelvio Cipriani

AVEC : Alberto Sordi, Annie Girardot, Fernando Rey, Patrick Dewaere, Angela Molina, Ugo Tognazzi, Marcello Mastroianni, Stefania Sandrelli, Miou-Miou, Gérard Depardieu, José Sacristàn, Ciccio Ingrassia…

SYNOPSIS : Abords de Rome années 1970, un immense embouteillage est en train de se former. S’y trouvent coincés: un entrepreneur au soi-disant idées socialistes mais qui n’apprécie pas les pauvres conduit par un chauffeur, une hippie dans un taxi en route pour Katmandou, un jeune couple avec un professeur, une famille napolitaine, un vieux couple sur le point de fêter ses noces d’argent, une jeune femme, un livreur de petits pots pour bébé, un homme qui va rejoindre sa fiancée, un acteur et son chauffeur, quatre vieux délinquants et trois jeunes fils de bonne famille…

note: 6+ /10 Lire la suite

La cena


La Cena (1998, 127 min)
VF: Le Diner

réalisateur: Ettore Scola
scénaristes: Ettore Scola, Furio Scarpelli, Silvia Scola et Giacomo Scarpelli
compositeur: Armando Trovajoli

Fanny Ardant: Flora, la gérante du restaurant
Antonio Catania: Mago Adam, le voyant
Riccardo Garrone: Diomede, un serveur
Vittorio Gassman: professeur Pezzullo
Giancarlo Giannini: professeur de philosophie
Marie Gillain: Allieva
Adalberto Maria Merli: un acteur
Eros Pagni: Duilio, le chef cuisinier
Rolando Ravello: le client avec un toupet
Stefania Sandrelli: Isabella
Lea Gramsdorff: Sabrina, la fille de Isabella

synopsis: Un restaurant chic, situe au cœur d’une grande ville, qui pourrait être Rome. La propriétaire, la belle épouse d’un mari plus age et déprimé, aime secrètement un intellectuel et est aimée tout aussi secrètement par un de ses serveurs. Elle reçoit, ce soir-la, une quarantaine de clients de milieux et d’intérêts divers qui chacun a sa table raconte une histoire.

note: 6 /10 Lire la suite

Il Federale


Il Federale (1961 n/b 100 min)
VF: Le fédéral (1962)

réalisateur: Luciano Salce
scénaristes: Castellano et Pipolo, Luciano Salce
musique: Ennio Morricone

Acteurs: Ugo Tognazzi … Primo Arcovazzi
Georges Wilson … Prof. Erminio Bonafé
Gianrico Tedeschi… Arcangelo Bardacci
Stefania Sandrelli … Lisa
Luciano Salce … Officier allemand

synopsis: En 1944, les Allemands fuient devant l’avance des troupes alliées. Fascistes et démocrates italiens se livrent une lutte sans merci. Réunis dans un séminaire et déguisés en moines, les membres du futur gouvernement démocratique conseille le professeur Erminio Bonafe, éminent philosophe antifasciste et futur président de la république à venir, de mettre sa précieuse personne à l’abri. Alors que sa maison est cernée, le professeur Bonafe se réfugie dans son village natal des Abruzzes. Les Fascistes fort irrités mettront tout en œuvre pour le retrouver. Primo, un jeune sergent fasciste des brigades noires, reçoit la mission de capturer le professeur Bonafé et de le conduire jusqu’à Rome. Trama compléta in italiano

note: 8+ /10 Lire la suite

C’eravamo tanto amati


C’eravamo tanto amati (1974)
VF: Nous nous sommes tant aimés!

réalisateur:Ettore Scola
scenaristes: Age & Scarpelli, Ettore Scola
compositeur: Armando Trovaioli

Nino Manfredi … Antonio
Vittorio Gassman… Gianni Perego
Stefania Sandrelli … Luciana Zanon
Stefano Satta Flores… Nicola Palumbo
Giovanna Ralli … Elide Catenacci, fille de Romolo
Aldo Fabrizi … Romolo Catenacci

synopsis: Italie, 1944. Gianni, Nicola et Antonio se lient d’amitié alors qu’ils ont pris le maquis pour combattre les Allemands. Lorsque sonne l’heure de la libération, un monde nouveau s’offre à eux. Militants fervents, pleins de rêves et d’illusions, les voici prêts à faire la révolution. Mais la vie les sépare alors qu’on célèbre la chute du régime fasciste et l’avènement de la République. Tous trois, à des périodes différentes, vont avoir une aventure avec Luciana, aspirante actrice. Nicola, qui aspirait à être critique de cinéma, devient enseignant dans une obscure province et finira par abandonner sa famille ; Antonio devient brancardier dans un hôpital romain, y rencontre Luciana qu’il épouse et va continuer, avec elle, à lutter pour ses droits ; Gianni, avocat en quête de clients à Milan, épouse Elide, la fille d’un grossier parvenu, puis se retrouve veuf. Par hasard, tous trois se rencontrent mais la communication entre eux est devenue bien différente de celle de leur jeunesse : « Nous voulions changer le monde, mais le monde nous a changés ! », déclare l’un des protagonistes…

note: 9 /10  Lire la suite

L’immorale


L’immorale (1967) critiqua in italiano
VF: Beaucoup trop pour un seul homme

réalisateur: Pietro Germi
scenaristes: Alfredo Giannetti, Tullio Pinelli, Carlo Bernari, Pietro Germi

Avec Ugo Tognazzi … Sergio Masini
Stefania Sandrelli … Marisa Malagugini
Renée Longarini … Giulia Masini
Maria Carmassi… Adele Baistrocchi

histoire complète: Le violoniste Sergio Masini fait les cent pas dans les couloirs de la maternité où Marisa s’apprête à lui donner un fils. Il s’échappe une heure afin d’accompagner à la gare sa femme Giulia et ses deux filles, Luisa et Mita, qui partent en vacances à la mer. Tandis que le train s’éloigne, Sergio téléphone aussitôt à sa maîtresse Adèle, en villégiature dans une autre station balnéaire avec ses deux fils, Nini et Bruno. Stressé par cette vie privée un peu complexe à gérer, Sergio se rend à l’église afin de se confier à Don Michele, le curé de sa paroisse. Il lui dévoile un à un les secrets de sa vie de  » trigame ».

Lire la suite

Speriamo che sia femmina


Speriamo che sia femmina (1986)

VF: Pourvu que ce soit une fille

réalisateur: Mario Monicelli

scenaristes: Tullio Pinelli (auteur), Mario Monicelli, Leonardo Benvenuti, Piero De Bernardi et Suso Cecchi d’Amico

acteurs:
Liv Ullmann … Elena Leonardi
Catherine Deneuve … Claudia
Giuliana De Sio … Franca
Bernard Blier … oncle Gugo
Philippe Noiret … Leonardo
Giuliano Gemma … Nardoni
Stefania Sandrelli … Lolli
Athina Cenci … Fosca
Lucrezia Lante Della Rovere … Malvina
Paolo Hendel … Giovannini

synopsis: Elena vit avec ses deux filles Franca et Malvina, sa gouvernante Fosca, sa nièce Martina, fille de star, et l’oncle Ugo, qui perd complètement la boule A la mort de son ex-mari, le comte Leonardo, Elena flanque son amant Nardoni à la porte. Une communauté féminine se crée ainsi. Doivent-ils vendrent la maison où y vivre ensemble ?

note: 6- /10 Lire la suite

Brancaleone alle crociate


Brancaleone alle crociate (1970)
VF: Brancaleone s’en va-t-aux croisades (1977)

réalisateur: Mario Monicelli
scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli

acteurs: Vittorio Gassman … Brancaleone da Norcia
Adolfo Celi … Roi Boemondo
Stefania Sandrelli … Tiburzia da Pellocce
Beba Loncar … Berta d’Avignone
Gigi Proietti … Pattume, Colombino
Lino Toffolo … Panigotto
Paolo Villaggio … Thorz

synopis: Le chevalier Brancaleone part pour la Terre Sainte avec son armée, composée de soldats inexpérimentés, qui a déjà beaucoup souffert dans son combat contre les troupes du nouveau pape Clément. En chemin, quelques déshérités et une sorcière rejoignent le chevalier. Arrivé en Terre Sainte, Brancaleone peut enfin montrer toute sa force, lors d’un tournoi où s’oppose, pour la victoire finale, cinq chrétiens à cinq maures. Le roi Beomondo assiste à ce combat, ainsi que sa fille Berta, l’aimée de Brancaleone, sous le regard jaloux de la sorcière. Celle-ci provoque le massacre des croisés et Brancaleone, seul survivant, se bat alors contre le spectre de la mort, laquelle l’épargne finalement après le sacrifice de la sorcière.

note: 7 /10

Lire la suite

La terrazza


La terrazza (1980)

VF: La terrasse

Réalisateur: Ettore Scola

Scénaristes: Age & Scarpelli et Ettore Scola

Acteurs:
Vittorio Gassman … Mario
Ugo Tognazzi … Amedeo
Marcello Mastroianni … Luigi
Jean-Louis Trintignant … Enrico D’Orsi
Marie Trintignant … Isabella
Stefania Sandrelli … Giovanna
Milena Vukotic … Emanuela
Serge Reggiani … Sergio
Agenore Incrocci … Vittorio
Leonardo Benvenuti … Un ospite

Synopsis: Des amis de longue date, appartenant au milieu de la gauche culturelle, se retrouvent pour une rituelle soirée-buffet sur la vaste terrasse romaine de l’un d’entre eux. La caméra se promène et surprend des conversations puis, suit un personnage dans sa vie, avant de revenir à la soirée et d’en suivre un autre. L’enthousiasme de la jeunesse a laissé place à l’amertume et aux constats d’échecs, autant professionnels que sentimentaux.

note: 7 /10

Lire la suite

Divorzio all’Italiana


Divorzio all’Italiana (1962) Allociné, Critikat

VF: Divorce à l’italienne

Réalisateur: Pietro Germi

Scénariste : Ennio De Concini, Pietro Germi, Agenore Incrocci, Alfredo Giannetti

Acteurs :
Marcello Mastroianni : baron Ferdinand Cefalu
Stefania Sandrelli : Angela
Daniela Rocca : Rosalia Cefalú
Lando Buzzanca : Rosario Mule

Synopsis : Ferdinando, sicilien d’une famille noble en décadence, est amoureux de sa jeune cousine, Angela, une beauté brune et ténébreuse qui le dévore de l’intérieur. Mais, marié à une femme insupportable, il ne peut assouvir son amour car, en Italie, le mariage est illégal. Pour arriver à ses fins, Ferdinando concocte un divorce à l’italienne, c’est à dire pousser sa femme dans les bras d’un autre et les prendre en flagrant délit puis assassiner sa femme adultérine, meurtre passionnel qui, aux yeux des tribunaux, bénéficie d’une étonnante indulgence. Pour joué le rôle de l’amant, le jeune baron trouve la bonne poire avec Antonello, un peintre un brin séducteur, qui se révèle lui aussi marié. De rebondissements en péripéties, Ferdinando aura toutes les peines du monde à mettre son plan à exécution.

Note: 10 /10

Lire la suite