Che c’entriamo noi con la rivoluzione?


Che c’entriamo noi con la rivoluzione?Che c’entriamo noi con la rivoluzione? (1972)
VF: Mais qu’est-ce que je viens foutre au milieu de cette révolution? (1974)

realisateur: Sergio Corbucci
scénaristes: Sabatino Ciuffini, Massimo Franciosa, Sergio Corbucci
compositeur: Ennio Morricone

AVEC Vittorio Gassman, Paolo Villaggio, Ricardo Garrone, Eduardo Fajardo, Lorenzo Robledo, Leo Anchoriz, Rosanna Yanni…

SYNOPSIS : Mexique pendant la révolution zapatiste. Le colonel Carrasco sur fond de « I puritani » de Bellini, applique de terribles représailles en fusillant les insurgés par dizaines. Dans les geôles des militaires viennent chercher un prêtre. Le jeune soldat lui dit qu’il n’a rien à craindre : pour lui ce sera des balles à blanc. En chemin vers le peloton d’éxécution alors qu’il croise un autre prisonnier, il se souvient. Tout à commencer quand un acteur italien qui s’était grimé en maure Othello et était poursuivi par une horde de mexicains racistes se réfugie dans son église. Guido Guidi ainsi se nomme l’acteur se lave à la hâte le visage dans le bénitier, à la grande fureur de Don Albino qui le met à la porte de l’église. Le soir alors que Guido Guidi abandonne « Othello » pour « Richard III », vient le visiter un compatriote qui se dit producteur et qui veut lui financer sa pièce ainsi que sa tournée…

note: 6 /10 Lire la suite

In nome del popolo italiano


In nome del popolo italiano (1971) VF: Au nom du peuple italienIn nome del popolo italiano (1971)
VF: Au nom du peuple italien (1975 et 2013)

réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Age & Scarpelli
compositeur: Carlo Rustichelli

AVEC: Ugo Tognazzi, Vittorio Gassman, Ely Galleani, Yvonne Furneaux, Michele Cimarosa, Renato Baldini…

SYNOPSIS : Rome début des années 1970, le juge Mariano Bonifazi achève un dossier immobilier par la destruction d’un immeuble inachevé, quand le dossier de Silvana Lazzorini, une jeune fille suicidée lui parvient. Après avoir reçu ses parents. Il est convaincu que Silvana Lazzorini vivait de ses charmes vendus à de riches industriels, parmi lesquels Lorenzo Santenocito un puissant industriel, pollueur de l’environnement, et grand corrupteur dont le passe temps favori, outre de tromper sa femme, est de prendre les jeunes auto-stoppeur à bord de sa Maserati et de les accabler en paroles pour leur fainéantise, leur idéal gauchiste et leur accoutrement de beatniks…

note: 7+ /10 Lire la suite

Il tigre


Il tigre (1967)
vf L’homme à la Ferrari

réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Age & Scarpelli, Dino Risi
musique: Fred Bongusto

acteurs: Vittorio Gassman, Ann-Margret, Eleanor Parker, Fiorenzo Fiorentini, Antonella steni, Caterina Boratto…

Synopsis: Rome années 1960, Francesco Vincenzini un entrepreneur quadragénaire surnommé « le tigre » parce qu’il qui vit à cent à l’heure, et est impitoyable en affaires, vient d’être grand-père. C’est pour lui une rude épreuve. Après une séance de psychanalyse catholique, suivie d’une soirée où il a fait se pâmer les dames de la haute société romaine, par des valses et des tangos endiablés, le voici le soir confronté à son fils sur la fin de l’adolescence qui est en pleine tentative de suicide à cause de Carolina, une jeune étudiante en art dont il est éperdument amoureux et qui vient de le quitter. Il se rend chez la mère de Carolina où vit cette dernière. Mais Carolina séduit Francesco qui dans un premier temps refus ses avances…

note: 7+ /10 Lire la suite

La cena


La Cena (1998, 127 min)
VF: Le Diner

réalisateur: Ettore Scola
scénaristes: Ettore Scola, Furio Scarpelli, Silvia Scola et Giacomo Scarpelli
compositeur: Armando Trovajoli

Fanny Ardant: Flora, la gérante du restaurant
Antonio Catania: Mago Adam, le voyant
Riccardo Garrone: Diomede, un serveur
Vittorio Gassman: professeur Pezzullo
Giancarlo Giannini: professeur de philosophie
Marie Gillain: Allieva
Adalberto Maria Merli: un acteur
Eros Pagni: Duilio, le chef cuisinier
Rolando Ravello: le client avec un toupet
Stefania Sandrelli: Isabella
Lea Gramsdorff: Sabrina, la fille de Isabella

synopsis: Un restaurant chic, situe au cœur d’une grande ville, qui pourrait être Rome. La propriétaire, la belle épouse d’un mari plus age et déprimé, aime secrètement un intellectuel et est aimée tout aussi secrètement par un de ses serveurs. Elle reçoit, ce soir-la, une quarantaine de clients de milieux et d’intérêts divers qui chacun a sa table raconte une histoire.

note: 6 /10 Lire la suite

Telefoni bianchi


Telefoni bianchi (1976)
VF: La Carrière d’une femme de chambre

réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Ruggero Maccari, Dino Risi et Bernardino Zapponi (histoire)
compositeur: Armando Trovajoli

acteurs: Agostina Belli … Marcella Valmarin
Cochi Ponzoni … Roberto
Maurizio Arena … Luciani
Vittorio Gassman… Franco Denza
Ugo Tognazzi … Adelmo
Renato Pozzetto … Il gerarca

synopsis: 1935. Femme de chambre à l’hôtel Excelsior du Lido de Venise, Marcella est fascinée par les fastes du tout nouveau festival. Cédant à son rêve de devenir une grande star, elle quitte son fiancé Roberto et part à Rome pour rejoindre Luciano, un secrétaire de production. Après avoir tourné un bout d’essai Marcella rencontre Bruno, un lieutenant fasciste qui la demande en mariage, ce qui pousse Roberto à créer un petit scandale. Lancien fiancé se retrouve bientôt dans les troupes qui combattent en Abyssinie… Après un bref passage dans le bordel que dirige la mère de Bruno, elle rencontre Gondran, qui l’introduit dans les milieux de la radio, où elle commence une carrière de chanteuse. L’ascension sociale de Marcella est brusquement facilitée lorsqu’elle devient la maîtresse de Franco Denza, vedette de cinéma au sommet de sa popularité. La chance lui sourit une nouvelle fois lorsqu’elle se donne à Mussolini. Le rêve de l’ancienne femme de chambre s’est réalisé : Marcella est devenu la célèbre Alba Doris. Pendant ce temps, Roberto, toujours amoureux d’elle, a fait partie des troupes expédiées successivement en Abyssinie, en Espagne, en Afrique, pour finir en Russie où il est porté disparu. La chute du régime fasciste entraîne la déchéance de la star. Marcella s’enfuit avec Adelmo, un colporteur bossu et antisémite, puis avec un capitaine. De retour à Venise, elle trouve un emploi de chanteuse dans un orchestre féminin. Un industriel russe la remarque et l’épouse. Quelques années plus tard, Marcella profite d’un voyage d’affaires de son mari pour aller se recueillir sur la tombe de Roberto, tout en ignorant que celui ci menait une vie paisible de paysan russe.

note: 8 /10 Lire la suite

C’eravamo tanto amati


C’eravamo tanto amati (1974)
VF: Nous nous sommes tant aimés!

réalisateur:Ettore Scola
scenaristes: Age & Scarpelli, Ettore Scola
compositeur: Armando Trovaioli

Nino Manfredi … Antonio
Vittorio Gassman… Gianni Perego
Stefania Sandrelli … Luciana Zanon
Stefano Satta Flores… Nicola Palumbo
Giovanna Ralli … Elide Catenacci, fille de Romolo
Aldo Fabrizi … Romolo Catenacci

synopsis: Italie, 1944. Gianni, Nicola et Antonio se lient d’amitié alors qu’ils ont pris le maquis pour combattre les Allemands. Lorsque sonne l’heure de la libération, un monde nouveau s’offre à eux. Militants fervents, pleins de rêves et d’illusions, les voici prêts à faire la révolution. Mais la vie les sépare alors qu’on célèbre la chute du régime fasciste et l’avènement de la République. Tous trois, à des périodes différentes, vont avoir une aventure avec Luciana, aspirante actrice. Nicola, qui aspirait à être critique de cinéma, devient enseignant dans une obscure province et finira par abandonner sa famille ; Antonio devient brancardier dans un hôpital romain, y rencontre Luciana qu’il épouse et va continuer, avec elle, à lutter pour ses droits ; Gianni, avocat en quête de clients à Milan, épouse Elide, la fille d’un grossier parvenu, puis se retrouve veuf. Par hasard, tous trois se rencontrent mais la communication entre eux est devenue bien différente de celle de leur jeunesse : « Nous voulions changer le monde, mais le monde nous a changés ! », déclare l’un des protagonistes…

note: 9 /10  Lire la suite

Il gaucho


Il gaucho (1964)

réalisateur: Dino Risi

scénaristes: Ruggero Maccari, Tullio Pinelli, Dino Risi et
Ettore Scola

acteurs:
Vittorio Gassman… Marco Ravicchio
Amedeo Nazzari … Marucchelli
Silvana Pampanini… Luciana
Nino Manfredi … Stefano
Annie Gorassini … Lorella
Maria Grazia Buccella…Mara
Nando Angelini … Aldo
Nelly Panizza … Ines, épouse de Marucchelli
Guido Gorgatti … Giulio

synopsis: Mario Ravicchio, un attaché de presse financier « légèrement » à court d’argent, accompagne une compagnie de production italienne pour un voyage d’affaire en Argentine, afin de présenter un film lors d’un festival a Buenos Aires. Quand ce n’est pas avec les femmes, il passe le plus clair de son temps, a essayer de gagner un maximum d’argent, soit au casino, soit en soutirant de l’argent auprès d’un italien expatrié, Marucchelli, devenu un riche et prospère industriel.
Marucchelli organise une réception somptueuse pour impressionner cette délégation d’acteurs italiens. Son ami Stefano, un autre expatrie italien qui n’a pas connu la même réussite, se montre frustré et aigri.

note: 6 /10 Lire la suite

La cambiale


La cambiale (1959) critica e qui

réalisateur: Camillo Mastrocinque
scénaristes: Roberto Gianviti, Vittorio Metz avec les dialogue de Luigi Magni, Giulio Scarnicci, Furio Scarpelli, Renzo Tarabusi et Federico Zardi

acteurs: Vittorio Gassman … Michele
Sylva Koscina … Odette Mercury
Ugo Tognazzi … Alfredo Balzarini
Lia Zoppelli … épouse de Alfredo
Giorgia Moll … Maria
Totò … Cesare Posalaquaglia
Peppino De Filippo … Peppino Posalaquaglia
Aroldo Tieri … M.Bruscatelli
Raimondo Vianello … Olimpio
Luigi Pavese .. Temistocle Bisogni
Mario Castellani … Avocat

Histoire complète: M.Bruscatelli, un industriel considéré comme riche, va en fait finir en prison pour insolvabilité. Il donne a deux escrocs (Toto et Peppino) une lettre de change ou traite d’un montant de cent mille lires. Les deux cousins la donne au  propriétaire de leur appartement (Luigi Pavese)  qui à son tour la remet au propriétaire d’un magasin pour animaux de compagnie. Ayant constaté que le document n’a pratiquement aucune valeur, le propriétaire la remet a son employé Michele.  Après avoir rencontré une fille légère Odette (Sylva Koscina), Michele (Vittorio Gassman) se fait passer pour un prince russe et lui donne la traite. Odette réussi a donner cette traite au mari Alfredo (Ugo Tognazzi) de la propriétaire du magasin de fourrure et un vendeur Olimpio (Raimondo Vianello) en échange d’un manteau. La propriétaire (Lia Zoppelli) exige de son mari qu’il récupère le manteau en fourrure. C’est impossible, car dans l’intervalle une relation amoureuse se développe entre Olimpio et Odette qui veut absolument conserver  sa fourrure. Pour sortir de la difficulté, les deux hommes tentent un coup mais ils échouent et décident d’utiliser la fameuse traite. La propriétaire de la fourrure continue à s’inquiéter. Pour la calmer, son mari Alfredo lui dit que la fourrure a été payé en espèces, et avec cet argent, il a payé les impôts. Mais plus tard, l’administration des impôts a envoyé une lettre et le mensonge est découvert. Pendant ce temps, la lettre de change revient au magasin et la propriétaire l’utilise pour récupérer le manteau en fourrure. Odette retourne la traite au magasin de soins pour chiens, où l’employé Michelle est sur ​​le point d’épouser Maria, la sœur de son patron. Odette retourne la traite mais prend en échange la robe de la mariée. Ensuite, le propriétaire du magasin Ottavio et son employé retourne au propriétaire Bisogni pour récupérer les 100.00 lire en échange de la traite. Et avec l’argent ils payent Odette et récupère la robe de la mariée pour pouvoir célébrer le mariage. Bisogni retourne voir les deux cousins qui ne peuvent le rembourser. Il leur propose un faux témoignage qui les conduira finalement en prison. En prison ils rendront la fameuse traite a M.Bruscatelli qui leur signera et donnera une nouvelle.

note: 8 /10 Lire la suite

Brancaleone alle crociate


Brancaleone alle crociate (1970)
VF: Brancaleone s’en va-t-aux croisades (1977)

réalisateur: Mario Monicelli
scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli

acteurs: Vittorio Gassman … Brancaleone da Norcia
Adolfo Celi … Roi Boemondo
Stefania Sandrelli … Tiburzia da Pellocce
Beba Loncar … Berta d’Avignone
Gigi Proietti … Pattume, Colombino
Lino Toffolo … Panigotto
Paolo Villaggio … Thorz

synopis: Le chevalier Brancaleone part pour la Terre Sainte avec son armée, composée de soldats inexpérimentés, qui a déjà beaucoup souffert dans son combat contre les troupes du nouveau pape Clément. En chemin, quelques déshérités et une sorcière rejoignent le chevalier. Arrivé en Terre Sainte, Brancaleone peut enfin montrer toute sa force, lors d’un tournoi où s’oppose, pour la victoire finale, cinq chrétiens à cinq maures. Le roi Beomondo assiste à ce combat, ainsi que sa fille Berta, l’aimée de Brancaleone, sous le regard jaloux de la sorcière. Celle-ci provoque le massacre des croisés et Brancaleone, seul survivant, se bat alors contre le spectre de la mort, laquelle l’épargne finalement après le sacrifice de la sorcière.

note: 7 /10

Lire la suite

L’armata Brancaleone


L’armata Brancaleone (1966)
VF: L’Armée Brancaleone

réalisateur: Mario Monicelli

scénaristes: Age et Scarpelli, Mario Monicelli

acteurs:
Vittorio Gassman … Brancaleone da Norcia
Catherine Spaak … Matelda
Folco Lulli … Pecoro
Gian Maria Volonté … Teofilatto dei Leonzi
Maria Grazia Buccella … La veuve
Barbara Steele … Teodora
Enrico Maria Salerno … Zenone
Carlo Pisacane … Abacuc

synopis: Dans l’Italie autour de l’an mille, en proie à la peste et aux Sarrasins, les picaresques aventures du Sire Brancaleone da Norcia et de son improbable armée. Partis de Faleri à la conquête d’un titre féodal dans les Pouilles, ils devons affronter la peste, une veuve débridée et, après avoir délivrée une vierge enlevée par les brigands, les pirates sarrasins.

note: 8 /10

Lire la suite